Transparency International déclare la guerre à la corruption dans le sport

La branche tchèque de Transparency International lance une campagne sur le thème de la corruption dans le monde du sport. « Korupční víceboj », qu’on pourrait traduire par « Epreuves combinées de corruption », c’est le nom de cette campagne qui vise à sensibiliser le public et à lui donner des moyens d’agir contre ce problème, plutôt répandu si l’on en juge par les récentes affaires.

'Korupční víceboj', photo: Transparency International'Korupční víceboj', photo: Transparency International Une course de relais où le témoin n’est autre qu’une liasse de billets, ou bien encore la fameuse épreuve du lancer de valise pleine d’argent, telles sont les disciplines présentées dans le spot publicitaire « Korupční víceboj ». Le clip, bien réalisé et porté par les acteurs Petr Čtvrtníček et Jiří Lábus, est drôle et percutant.

Le pot-de-vin pour influencer un résultat, le dopage ou bien le détournement d’argent public : la vidéo souligne quelques-unes des multiples pratiques de corruption qui entachent le sport, un milieu particulièrement propice à ces dérives puisqu’il combine recherche de performances et brassage de beaucoup d’argent. Derrière cette campagne de Transparency International, il y a notamment la juriste Sylvie Kloboučková, contactée par Radio Prague :

Sylvie Kloboučková, photo: Transparency InternationalSylvie Kloboučková, photo: Transparency International « Transparency Internetional s’intéresse à ce problème depuis longtemps et, avec cette campagne, nous souhaitons faire en sorte que n’importe qui, qui aurait envie de s’exprimer sur ce thème, puisse se tourner vers nous pour le faire. Pour nous, ce n’est pas un sujet nouveau et ce n’est pas comme si nous réagissions aux récentes affaires. Mais l’affaire actuellement médiatisée prouve que nous avons visé juste, qu’il y a un problème, que le fonctionnement du sport n’est pas bon et qu’il y a besoin de trouver des solutions. »

L’affaire actuellement médiatisée, c’est le scandale qui touche les plus hautes instances du football tchèque et des employés du ministère de l’Education. Miroslav Pelta, l’ancien président de la Fédération tchèque de football (FAČR), est soupçonné d’avoir voulu détourner des subventions de ce cabinet destiné au sport.

Kristýna Hoidarová Kolocová, photo: Petr Kadlec, CC BY-SA 3.0Kristýna Hoidarová Kolocová, photo: Petr Kadlec, CC BY-SA 3.0 Voilà le genre d’affaires qui irritent au plus au point un certain nombre de sportifs qui ont décidé de s’associer à la démarche de Transparency International. Pour ce faire, ils se passent le relais via un témoin symbolique. Parmi ces champions, la joueuse de beach-volley Kristýna Hoidarová Kolocová :

« Je suis très heureuse que ce témoin parvienne au beach-volley et de pouvoir ainsi soutenir le relais Transparency International. Je serai d’autant plus heureuse quand l’argent dans le sport sera réparti de façon plus propre et peut-être aussi de façon plus juste. »

En 2015, l’ONG avait déjà lancé une opération dans le hockey sur glace, après que l’entraîneur Vladimír Růžička a été reconnu coupable du détournement d’une somme d’un demi-million de couronnes normalement due au Slavia Prague. L’initiative consistait à mettre à disposition du public une interface pour que qu’une personne témoin d’un acte délictueux dans le hockey sache à qui s’adresser. La nouvelle campagne de Transparency International reprend et élargit cette idée. Sylvie Kloboučková :

'Korupční víceboj', photo: Transparency International'Korupční víceboj', photo: Transparency International « Evidemment, cette campagne permet aussi de montrer aux gens qu’ils ont quelqu’un vers qui ils peuvent se tourner, quelqu’un en qui ils peuvent avoir confiance. Sur le site internet de la campagne, ils disposent d’un formulaire où ils peuvent rapporter des éléments, pas seulement sur les formes classiques de bakchichs, mais également sur leurs éventuels soupçons d’irrégularité dans la distribution de subventions ou bien encore dans des investissements dans des infrastructures sportives. »

Le site internet, où toutes les vidéos de la campagne et le fameux formulaire sont à retrouver, est accessible à l’adresse suivante : www.korupcniviceboj.cz.