Faits et événements Première plainte en Tchéquie pour discrimination d'une femme dans l'emploi

09-03-2006 15:49 | Alain Slivinský

Le 8 mars, Journée internationale des femmes, la société Prazska teplarenska (chauffage) a reçu un drôle de cadeau de la part d'une de ses employées. Celle-ci a décidé de poursuivre son entreprise en justice pour discrimination dans l'emploi en tant que femme.

Télécharger: MP3

C'est une première dans l'histoire de la justice tchèque : Marie Causevicova a porté plainte contre son employeur, Prazska teplarenska, se jugeant discriminée en tant que représentante du sexe féminin pour occuper un poste de direction au sein de la société. Quels sont donc les faits ? Marie Causevicova occupe le poste de conseiller économique et fiscal depuis un an dans la-dite société. Cette dernière a, récemment, lancé un concours pour occuper le poste de directeur économique. Marie Causevicova s'y est inscrite et remplissait pleinement les conditions du concours. Pourtant, elle n'a pas été admise. Elle a été très surprise en apprenant que la direction de la société, en dépit des recommandations d'une agence de recrutement, ne l'avait pas choisie. Son employeur a préféré organiser un nouveau concours, déclarant le précédent caduc et abaissant le niveau des critères demandés. En fin de compte, ce fut un nouveau postulant au poste, possédant bien moins d'expériences qui a été choisi. Maria Causevicova est persuadée que le fait qu'il soit du sexe masculin a été déterminant dans la décision de la direction de sa société. A ses questions sur les raisons de son échec, elle n'a reçu que des réponses assez évasives.

Photo: Commission européennePhoto: Commission européenne Pourquoi présenter sa plainte le jour de la Journée internationale des femmes ? D'après la plaignante, c'est un pur hasard. Elle a dû attendre la décision de la société par écrit, ensuite la rédaction de la plainte a pris du temps car, comme il s'agit d'un précédent dans l'histoire de la justice tchèque, ses avocats ont voulu faire au mieux. Et l'employeur ? Pour l'instant, il se refuse à tout commentaire et préfère attendre le passage en justice de l'affaire. Il s'engage pourtant à respecter la décision des juges. Un premier cas donc d'éventuelle discrimination d'une femme dans l'emploi en Tchéquie. Ce n'est pas la première plainte, pourtant, en ce qui concerne l'emploi. Deux femmes rom ont déjà obtenu gain de cause dans des affaires de discrimination raciale : des employeurs avaient refusé de les engager en raison de leur race, ce qui est interdit par la loi. D'un autre côté, une femme de cinquante ans a perdu un procès engagé contre une société qui ne voulait pas l'employer en raison de son âge. L'affaire de Maria Causevicova n'est pas très claire et la plaignante ne pense pas gagner le procès, si procès il y a.

Discrimination des femmes en Tchéquie ? Le Commissaire européen en charge des Affaires sociales, le Tchèque Vladimir Spidla, répond par l'affirmative : le genre féminin est discriminé en Tchéquie, mais aussi dans les autres pays de l'Union européene en matière de salaires et les femmes ne sont pas assez représentées dans la vie publique.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Contrôles renforcés aux frontières contre les déchets venus d'Allemagne

Anna Kubišta

Nous vous avions parlé récemment du problème de ces camions allemands qui franchissent la frontière et viennent déverser des ordures...En savoir plus

Le nouveau logo de la République tchèque

Jaroslava Gissübelová

Pour se présenter sous un style visuel unique à l'étranger, la République tchèque a décidé de se doter d'un nouveau logo. Ce logo,...En savoir plus

Maxime Chostakovitch a enregistré, à Prague, les quinze symphonies de son père

Magdalena Segertová, Olga Kalinina

Cela fait plus de dix ans que le chef d'orchestre russe Maxime Chostakovitch, 67 ans, revient régulièrement en République tchèque,...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français