Faits et événements Pavillon tchèque à l’Expo 2010 de Shanghai

04-05-2010 15:35 | Jaroslava Gissübelová

L’Expo 2010 de Shanghai qui s’annonce comme la plus importante, la plus chère et la plus visitée de toutes les expositions universelles, a été inaugurée vendredi par un spectacle pyrotechnique presque aussi impressionnant que fut celui des Jeux olympiques de 2008 à Pékin. Parmi les 240 Etats, régions et organisations qui s’y présentent, le pavillon de la République tchèque a été l’un des premiers à ouvrir les portes de son exposition. Son thème : les fruits de la civilisation.

Télécharger: MP3

Photo: CTKPhoto: CTK L’intérêt des visiteurs venus le 1er mai au nombre de 36 000 a dépassé les attentes, affirme le commissaire général, Pavel Antonín Stehlík, en s’arrêtant sur les principales attractions :

« En premier lieu, les reliefs enlevés du pont Charles et emmenés à Shanghai suscitent un intérêt énorme. La popularité de ces reliefs, qui d’après une légende portent bonheur à celui qui les touche, était un défi pour les présenter en Chine sous le slogan : venez toucher le bonheur du doigt au pavillon tchèque. Le visiteur peut ensuite s’asseoir dans le cockpit d’un avion ultraléger Sting pour un survol virtuel du paysage tchèque. »

Photo: CTKPhoto: CTK Situé au coeur du parc d’exposition, sur la Place européenne, le pavillon tchèque attire les visiteurs avec sa façade ornée d’un plan stylisé du noyau historique de Prague qui est la plus importante zone urbaine protégée par l’UNESCO. Le plan est formé par 40 000 palets de hockey sur glace, symbole d’un phénomène qui a rendu célèbre notre pays. La ville abstraite à l’intérieur du pavillon présentant les fruits de la civilisation est divisée en vingt cubes.

Dans l’un d’entre eux est exposée Lacrima - une goutte d’or en forme de larme haute de presque un mètre. Une technologie originale, Czeknowlogy, transforme les émotions ressenties par le visiteur qui regarde cet objet, en un parfum personnel créé spécialement à son intention, dit l’auteur de cette exposition, l’artiste tchéco-argentin Frederico Diaz:

Photo: CTKPhoto: CTK « Quand il sentira, des mois après, ce parfum, cela devrait lui rappeler cette exposition, car la mémoire est associée à l’odeur d’un parfum : il devrait revivre les émotions qu’il avait vécues au regard de la larme d’or. »

Des files d’attente se forment devant le restaurant tchèque qui offre des spécialités de la gastronomie nationale et de la bière de la marque Budvar. Pour ceux fatigués par la visite, ils peuvent s’asseoir devant le pavillon, sur une pelouse artificielle qui imite le relief de la République tchèque, pour regarder des objets exposés au dessus de leurs têtes, tandis que des expositions interactives défilent autour d’eux sur des écrans, dont celle présentant 25 sites tchèques, pour la plupart classés au patrimoine culturel de l’UNESCO.

Un cinquième de la surface du pavillon tchèque est réservée aux activités économiques. Pavel Stehlík explique quels sont les intérêts défendus par la République tchèque à l’EXPO de Shanghai :

Pavel Stehlík, photo: CTKPavel Stehlík, photo: CTK « La Chine est aujourd’hui la deuxième économie mondiale. Son territoire représente, naturellement, une priorité absolue pour les intérêts économiques de la République tchèque. Pour cette raison également, nos partenaires sont, pour la première fois dans l’histoire de la participation tchèque aux expositions universelles, des entreprises privées. La société sidérurgique Vítkovice qui exporte ses produits de mécanique lourde en Chine est notre partenaire général, d’autres partenaires sont la brasserie Budvar, le producteur de cristal et de verre Preciosa ou encore la Dentelle de Vamberk. »

L’Expo 2010 est ouvert jusqu’au 31 octobre. Les organisateurs espèrent que pendant ces six mois le pavillon tchèque pourra accueillir jusqu’à 3 millions de visiteurs.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Plan de sauvetage de ČSA : vendre 30% des avions et licencier 10% des employés

Guillaume Narguet

Photo: www.csanews.cz Ce n’est pas une nouveauté : depuis plusieurs années déjà, la compagnie aérienne publique tchèque ČSA/Czech Airlines est dans une situation...En savoir plus

« La paix tchèque » : une « comédie-documentaire » sur la saga du radar américain en République tchèque

Alexis Rosenzweig

'La paix tchèque'Cette semaine sort en salles le dernier documentaire des réalisateurs de Český sen, Un rêve tchèque, un film très remarqué à l’étranger, dans...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français