Opération Voda 2005 : Prague se protège contre les inondations

En seulement onze heures, 600 sauveteurs ont pu ériger deux kilomètres et demi de barrières, un périmètre de protection qui aurait suffi à sauver la ville des eaux lors des grandes crues de l'année 2002. Ce week-end, le travail a été intense pour tous ceux qui participaient à l'opération Voda 2005 - Eau 2005 en français -, qui a débuté vendredi à 19h30 et s'est achevée dimanche midi.

Photo: CTKPhoto: CTK « Il s'agit du plus important exercice anti-inondation en Europe », souligne le quotidien Mlada fronta Dnes, qui y consacre une bonne partie de son supplément pragois.

Pavel Bem contrôle la barrière anti-inondation, photo: CTKPavel Bem contrôle la barrière anti-inondation, photo: CTK Pour le maire de Prague, Pavel Bem (ODS), cette opération a rempli les objectifs fixés.

« Je suis personnellement satisfait par cette exercice. Nous avons réussi à élever les barrières de protections en quatre heures de moins que ce qui avait été prévu à l'origine. Nous avons donc gagné un temps précieux, tous les participants ont fait preuve d'un sens aigu de l'organisation, et je suis content que les Pragois soient restés disciplinés et aient fait preuve de compréhension. »

Outre les 600 sauveteurs et ces 2,5 km de barrières que 47 camions ont acheminé dans le centre, l'exercice a coûté en tout la bagatelle de 2 millions de couronnes (environ 65 000 euros). Les autorités savent maintenant que le dispositif peut être entièrement déployé en onze heures, mais aussi que le niveau de la Vltava ne doit pas dépasser 11 mètres, sinon les barrières ne suffiront pas.