Faits et événements « Nous aussi, nous sommes des citoyens »

16-02-2010 13:08 | Alena Gebertová

Communiquer avec les administrations publiques représente une tâche assez pénible pour tout un chacun. Mais elle l’est beaucoup plus encore pour les personnes souffrant d’un handicap. Trois ONG se sont concertées avec la municipalité du 8ème arrondissement de Prague en vue de mettre sur pied un projet intitulé « Nous aussi, nous sommes des citoyens », dont l’objectif consiste à améliorer l’accueil de personnes handicapées mentales et de personnes souffrant de maladie psychiques. Alena Gebertová a demandé des précisions à Camille Latimier qui dirige l’Association de soutien des personnes handicapées mentales.

Télécharger: MP3

Camille LatimierCamille Latimier « Il s’agit d’un projet entre trois organisations tchèques qui ont leur siège à Prague 8, donc l’organisation qui représente les parents de personnes handicapées mentales et les personnes handicapées mentales, l’association qui représente les personnes ayant des problèmes de santé mentale et puis une association représentant les personnes ayant la maladie d’Alzheimer et leurs familles. Camille Latimier et Ivo Vykydal, président de l’Association de soutien des personnes handicapées mentalesCamille Latimier et Ivo Vykydal, président de l’Association de soutien des personnes handicapées mentalesNous leur avons proposé de travailler ensemble afin de voir un peu quelle est la situation dans les administrations pour ces personnes et de voir si on pourrait améliorer la communication entre les travailleurs de l’administration et les groupes de citoyens que nous représentons. »

Quels sont les problèmes majeurs que ces personnes doivent affronter ?

 « Il y a beaucoup de problèmes différents, ce qui est le plus difficile, c’est l’accès à l’information, l’information écrite, mais l’information orale aussi. Quelqu’un qui travaille dans l’administration va expliquer avec des mots qui ne sont pas forcément accessibles pour ces différentes personnes qui ont besoin d’un tempo plus lent, quand on leur donne une information. Il s’agit d’expliquer certains mots difficiles, d’aider à remplir un questionnaire, un formulaire, ça peut être aussi de s’orienter dans un bâtiment. Les flèches ne sont pas toujours bien indiquées, n'ont pas toujours une couleur différente. Il s’agit souvent de choses très simples qui pourraient être changées, améliorées, mais auxquelles on ne pense pas forcément quand on n’a pas travaillé avec ces groupes. »

Mais les personnes handicapées mentales ne sont pas uniquement visées…

 « A travers ce projet, on essaie de propager le fait que les différents éléments que nous proposons pour améliorer les relations entre les citoyens qui ont des problèmes de communication et l’administration peuvent servir à plein d’autres gens. Ce sont notamment toutes les personnes âgées ou parfois des personnes étrangères. Une signalisation plus simple aurait un impact sur énormément de gens dans la population. »

La réalisation du projet « Nous aussi, nous sommes des citoyens » qui est soutenue par plusieurs bourses européennes, sera d’abord testée par la municipalité du 8ème arrondissement de Prague, avant de s’étendre à d’autres administrations et institutions.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

La pianiste russe, Anastasia Vorotnaya, est la grande gagnante de Concertino Praga 2010

Jaroslava Gissübelová

La 44e édition du concours radiophonique international pour jeunes musiciens – Concertino Praga - connaît ses lauréats 2010. La proclamation...En savoir plus

JO Vancouver – Ski de fond : Lukáš Bauer en bronze

Guillaume Narguet

Lukáš Bauer, photo: CTKLe bilan de la République tchèque aux Jeux olympiques de Vancouver s’est enrichi d’une deuxième médaille, lundi. Après la victoire...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français