Michel Swierczewski et Magdalena Kozena se sont présentés à Prague

La mezzo-soprano tchèque Magdalena Kozena a donné, samedi, devant une salle pleine et admirative du Rodolphinum, haut-lieu de la vie musicale pragoise, l'un de ses rares concerts dans le pays. Tout comme en automne dernier, elle a été accompagnée de la Philharmonie de chambre de Prague, placée sous la baguette du chef d'orchestre français Michel Swierczewski. Dès la fin du concert, il s'est confié à Alena Gebertova.

Magdalena KozenaMagdalena Kozena « Le public a été formidable. Maintenant, Magdalena Kozena est une star internationale et les gens ici l'aiment beaucoup. L'accueil est donc encore plus chaleureux quand c'est avec elle. C'est vraiment un plaisir de donner un concert avec Magdalena. On se connaît depuis pas mal de temps et on a fait plein de choses ensemble. Il y a une complicité entre nous et nous n'avons pas besoin de répéter des choses... Avec la Philharmonie de chambre de Prague, notre collaboration se passe très bien. On a établi un plan à moyen et à long terme. Je dois dire qu'une partie du programme que nous avons donné est typique. La symphonie de Haydn, par exemple: les musiciens ont tenu leus archets comme les archets baroques ».