Faits et événements Les Touffes Krétiennes, « fanfare pas très catholique », en tournée en République tchèque

02-03-2007 17:29 | Anne-Claire Veluire

Pour la troisième année consécutive, la « fanfare pas très catholique » des Touffes krétiennes est venue enflammer le public pragois, jeudi soir, à Mala Strana. Le lendemain de leur prestation, ils ont confié leurs impressions sur leur performance de la veille et sur le public tchèque.

Télécharger: MP3

Photo: www.lestouffeskretiennes.comPhoto: www.lestouffeskretiennes.com Les Touffes krétiennes est un collectif de musiciens qui appartiennent, au départ, à d'autres groupes français plus ou moins connus. Conick, le saxophoniste baryton, nous présente cette formation un peu déjantée :

« Les Touffes krétiennes est un groupe qui existe depuis quelques années et on est une douzaine, enfin ça dépend, c'est un collectif et c'est composé avec des gens des Fils de Teuhpu, des babylon Circus, des Hurlements d'Léo, des Pellos, des Ouiches lorraines, des Bartabs (Bartab sans son orchestre)...un collectif de gens et ce sont les spécialistes de la fête. »

Effectivement, la Baracnicka Rychta a fait salle comble et l'energie communicative de ce collectif fanfaraonique à géométrie variable -comme ils se définissent eux-même- a vite fait son effet. Un peu fatigués après leurs concerts à Litomerice et Liberec, ils ont réussis à se dépasser grâce à un public euphorique, comme nous le commentent trois des membres du groupe :

« Je pense que tout le monde avait vraiment envie de faire la fête hier, vraiment. On était un peu fatigué parce que ça fait trois jours qu'on est sur le truc et ça c'est super bien passé. En fait c'est le public, je pense, qui nous a ammené où on est arrivé. » « Les gens ont kiffés. Ils ont pas l'habitude d'entendre cette musique là. Ils hallucinent un petit peu, l'énergie que ça donne, ils arrivent pas trop à comprendre. En même temps ils bougent et du coup, à la fin de la soirée, ils sont là, ils se sont lâchés à mort, ils sont super contents, ils disent : oh dis-donc, d'habitude le public ne bouge pas mais alors là, les gars, très fort.» « A chaque fois, c'est magnifique, c'est toujours blindé à craquer, et on est toujours très content de venir ici.»

Photo: www.lestouffeskretiennes.comPhoto: www.lestouffeskretiennes.com Malgré quelques mésaventures pendant leur séjour -vol de voiture à Plzen, arnaque des taxis pragois, les musiciens des Touffes n'ont pas perdu leur enthousiasme et espèrent revenir rapidement à Prague. Ils ont aussi rendu hommage, non sans humour, au groupe tchèque Ahmed ma hlad qui a assuré leur première partie, et nous ont fait part de leurs remarques sur les Tchèques qu'ils ont pu rencontrer.

Ils devraient tourner en France. Et ils nous ont ramené plein de public qui ne nous connaissait pas, c'était surtout sympa de leur part. Y'a plein de gens qui venaient pour les voir eux, en fait, qui s'attendaient pas du tout à ce qu'on allait balancer derrière, et qui étaient « vachement » contents. Maintenant, ils viendront nous voir nous et eux ils iront plus les voir. » « Les Tchèques, ils ont une culture par rapport à la culture française, par rapport à nous qui ne connaissons rien à la culture tchèque. Honnêtement, de tous les gens que j'ai rencontrés, ils connaissent l'histoire de France, tout ça. C'est respect pour la culture et pour votre intérêt pour la culture française. »

C'est avec une reprise de « Salut les amoureux » de Joe Dassin improvisée par les Touffes krétiennes pour les auditeurs de Radio Prague, que nous attendrons donc leur prochain passage à Prague.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Richard Graber, ambassadeur américain à Prague : « Nous ne voulons pas d'une nouvelle guerre froide contre les Russes »

Alexis Rosenzweig, Rob Cameron

Le projet d'un bouclier anti-missile américain basé en Europe fait couler beaucoup d'encre. Washington a officiellement demandé à...En savoir plus

Le ministre de la Santé sur la voie d'une profonde réforme

Alain Slivinský

La réforme de la santé publique, préconisée depuis longtemps de part et d'autre du spectre politique tchèque, pourrait bien démarrer...En savoir plus

L'Association Le Pont Neuf : dix-sept ans d'action auprès des jeunes de l'Europe de l'Est

Magdalena Hrozínková

Photo: Commission européenne En savoir plus

Les adolescents tchèques au seuil des écoles secondaires

Václav Richter

Ce mercredi, les élèves tchèques ont eu la dernière possibilité de présenter leurs demandes d'inscription dans les écoles d'enseignement secondaire...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français