Faits et événements Les Mémoires de la femme du compositeur Bohuslav Martinu

10-12-2003 | Václav Richter

La maison Editio Baerenreiter vient de publier en tchèque le livre intitulé "Ma vie avec Bohuslav Martinu". L'auteur du livre est Charlotte Martinu, épouse du célèbre compositeur tchèque, ayant vécu entre les années 1894 et 1978. Cette Française née dans le village Vieux-Moulin a fait connaissance de Martinu en 1926 et a fini par l'épouser cinq ans plus tard. Vaclav Richter s'est entretenu sur ses Mémoires avec Catherine Ebert-Zeminova, qui avait traduit le livre en tchèque.

Télécharger: RealAudio

Bohuslav Martinu, photo: CTKBohuslav Martinu, photo: CTK Quels sont les aspects de la vie de Bohuslav Martinu qui sont évoqués par Charlotte Martinu dans ses Mémoires?

"Si vous me posez la question relative aux aspects il faut d'abord dire que la perspective de Mme Martinu détermine en quelque sorte le genre ou la catégorie d'aspects qui sont présents au premier plan. Sa perspective est celle d'une femme qui est plutôt simple, qui s'est consacrée pleinement à la vie et à la création de son mari et dont la préoccupation principale était de lui assurer par sa présence, par son travail le bien-être matériel. Voilà déjà un grand mérite de Mme Martinu, celui d'avoir pendant toute sa vie appuyé de toutes ses forces la création de Martinu et de lui avoir assuré donc des conditions propices à un travail d'artiste, à un travail de créateur."

On y chercherait donc en vain des détails psychologiques, des détails introspectifs...

"Parfaitement. Etant donné la nature de Mme Martinu, on ne tombe presque pas dans le livre sur les passages d'introspection, comme vous dites, parce que ce n'était vraiment pas son intérêt, ce n'était vraiment pas l'élément dans lequel elle se serait sentie comme dans son élément propre. "

Est-ce que ces Mémoires nous apportent quand même quelque chose de nouveau pour notre connaissance de la vie et de l'oeuvre de Bohuslav Martinu.

"Bien sûr, ça dépend de la perspective que nous adoptons. Je veux dire par là que ce qu'il y a de neuf, ce ne sont peut-être pas tout à fait certains aspects ou versants de la personnalité de Bohuslav Martinu, parce qu'il y a sans doute des sources et des références beaucoup plus fondées, beaucoup plus riches, beaucoup plus complexes, si j'ose dire. Ce qu'il y a de neuf est le portrait que Mme Martinu offre d'elle-même à travers le portrait de son mari."

Vous pouvez entendre la version intégrale de l'entretien, ce samedi, dans la rubrique Rencontres littéraires de Radio Prague.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Journée mondiale des droits de l'homme : les Tchèques n'oublient pas leur douloureux passé

Guillaume Narguet

Novembre 1989 En savoir plus

La croissance économique en République tchèque

Alain Slivinský

L'Office des statistiques vient de publier les résultats de l'économie tchèque pour le troisième trimestre. De bons résultats...En savoir plus

Mariages mixtes franco-tchèques et contentieux

Omar Mounir

Une autre partie de l'entretien avec M. Jean-Michel Peltier, Magistrat de liaison français au ministère tchèque de la Justice, sur...En savoir plus

Football : Ligue des champions : le Sparta au paradis !

Guillaume Narguet

Grâce à sa victoire obtenue aux dépens de la Lazio Rome (1-0), ce mardi, dans son stade de Letna, le Sparta Prague a décroché son...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français