Faits et événements Les Etats Unis et la République tchèque l’assurent: rien ne va changer dans leurs relations

22-09-2009 17:00 | Alena Gebertová

La rencontre de ce lundi du chef de la diplomatie tchèque, Jan Kohout, avec la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a suivi quelque jours après la décision de Washington d’abandonner son projet d’installation d’un radar en République tchèque. Cette démarche et ses conséquences ont été, diplomatie oblige, au cœur de cette rencontre.

Télécharger: MP3

Jan Kohout et Hillary Clinton, photo: CTKJan Kohout et Hillary Clinton, photo: CTK Rien ne va changer dans les relations entre les Etats-Unis et la République tchèque, la volonté de poursuivre la coopération est réciproque. Le ton des deux diplomates, après leur rencontre à l’hôtel Waldorf-Astoria à New-York, s’est voulu on ne peut plus rassurant. Jan Kohout :

« Les liens transatlantiques sont une des priorités de la politique étrangère de la République tchèque, c’est une chose qui ne se discute pas…Il faut dire que le projet de bouclier anti-missile n’est pas abandonné. Tout simplement, il sera réalisé autrement et à cette fin, le radar n’est plus d’actualité ».

Hillary Clinton a de son côté affirmé que les relations entre les deux pays étaient « profondes et de longe durée ». Après avoir décidé de changer leur stratégie dans le domaine de la défense anti-missile, les Etats-Unis veulent poursuivre la coopération avec la Tchéquie, qui est « un allié important », notamment dans la recherche ou dans le domaine des technologies spatiales. L’éventuelle implication d’un Tchèque dans un prochain vol spatial a également été évoquée.

Jan Kohout et Hillary Clinton, photo: CTKJan Kohout et Hillary Clinton, photo: CTK La possibilité d’une coopération concernant la nouvelle défense anti-missile américaine ne semble en revanche pas avoir été discutée. Selon le chef de la diplomatie tchèque Jan Kohout, une telle réflexion serait prématurée. Il tient pourtant à souligner :

« Très souvent les médias ont dit que les Etats-Unis étaient en train d’abandonner l’espace de la République tchèque et de la Pologne. Mais la réalité est toute autre, nous avons obtenu des garanties politiques claires à ce sujet et c’est ce qui compte. A présent, aucun détail concret ne peut être donné ».

Donner un cadre plus précis à la coopération entre la République tchèque et les Etats-Unis sera l’objectif d’un dialogue stratégique entre les deux pays qui devrait se dérouler d’ici à la fin de cette année à Prague.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Quelles restrictions pour diminuer le déficit du budget de l’Etat pour 2010 ?

Jaroslava Gissübelová

Le gouvernement de fonctionnaires dirigé par Jan Fischer a approuvé une série de mesures de restrictions devant permettre de réduire...En savoir plus

«My», un magasin monument culturel

Václav Richter

Photo: CTKLe grand magasin «My» exploité aujourd’hui par la société Tesco a rouvert ses portes au centre de Prague. L’édifice du magasin qui...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français