Le président de la République en Suède

Le roi de Suède, Carl XVI Gustaf, avec le président de la République, Vaclav Klaus, photo: CTKLe roi de Suède, Carl XVI Gustaf, avec le président de la République, Vaclav Klaus, photo: CTK Le président de la République, Vaclav Klaus, a commencé la partie officielle de sa visite en Suède au Parlement. Au début de son intervention à la tribune, le chef de l'Etat a émis quelques réserves sur les termes employés par un député suédois, qualifiant la Tchéquie de « très bon élève » de l'Union européenne. Pour le Président tchèque, il n'y a pas d'élève ou de maître au sein de l'Union. La Tchéquie est un pays souverain et le restera après son adhésion à l'Union, l'année prochaine. En ce qui concerne le référendum sur la Constitution européenne, Vaclav Klaus a déclaré que dans ce cas concret, le référendum devrait avoir lieu, car il s'agit d'une question d'une importance primordiale. La visite en Suède du président de la République tchèque a été pour lui la première occasion de rencontrer une tête couronnée, le roi de Suède, Carl XVI Gustaf, en tant que représentant suprême de la Tchéquie. Vaclav Klaus avait déjà rencontré le souverain suédois, lors d'une visite privée de ce dernier, à Prague, en 1995, mais en tant que Premier ministre tchèque. A Stockholm, il a aussi été question de l'achat des avions de chasse suédois, les fameux Gripen, pour la modernisation de l'Armée tchèque. Lors de sa rencontre avec le Premier ministre suédois, le chef de l'Etat a déclaré qu'il soutiendrait, éventuellement, l'achat des chasseurs suédois, mais que tout dépendrait de la décision du gouvernement. La fin de la visite du président de la République à Stockholm a été consacrée à une rencontre avec les Tchèques vivant en Suède.