Faits et événements Le Premier ministre israélien en visite officielle à Prague

17-05-2012 14:46 | Anna Kubišta

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou est en visite officielle à Prague à partir de ce jeudi après-midi. Il se déplace en compagnie de sept de ses ministres qui participeront à une réunion de travail avec le gouvernement tchèque. Retour sur les enjeux d’une visite et sur les relations privilégiées qu’entretiennent les deux pays depuis la chute du rideau de fer.

Télécharger: MP3

Benjamin NetanyahouBenjamin Netanyahou La première visite de Benjamin Netanyahou à Prague remontant à avril 2011, on peut aisément dire que cette nouvelle visite du chef du gouvernement israélien, un an à peine après celle-ci, est une preuve des bonnes relations qui prévalent entre Israël et la République tchèque. D’autant qu’en septembre dernier, c’était au tour du Premier ministre tchèque Petr Nečas de se rendre à Jérusalem avec plusieurs de ses ministres, un voyage suivi d’autres rencontres entre ministres des deux pays. Jiří Schneider est ancien ambassadeur de la République tchèque en Israël. Il met en perspective les relations israélo-tchèques :

Jiří SchneiderJiří Schneider « Je pense qu’il y a d’autres pays avec qui Israël entretient d’aussi bonnes relations. Il est inutile de jouer sur une sorte d’exception tchèque. Mais d’un autre côté, la dynamique de nos relations bilatérales ces dernières années ne cesse d’augmenter. Par exemple, l’an passé, le chiffre d’affaires commercial a atteint des milliards de dollars. C’est une croissance incroyable depuis le rétablissement de nos liens diplomatiques. Autre point auquel tous les premiers ministres des deux pays font référence : il y a un vrai lien entre les deux pays qui s’inscrit dans l’histoire. »

Une histoire qui remonte à Tomáš G. Masaryk, premier président tchécoslovaque, qui avait soutenu le mouvement sioniste. Aujourd’hui, au sein de l’Union européenne, la République tchèque est un allié fort d’Israël au même titre que l’Allemagne et l’Italie. Le reste des pays de l’Union européenne est de manière générale plus critique à l’égard d’Israël et condamne fréquemment sa politique dans les territoires occupés. Mais côté tchèque, on se veut l’allié indéfectible, surtout après les années de propagande communiste anti-israélienne qui avaient été un coup dur pour les relations bilatérales.

Lors de la dernière visite de Benjamin Netanyahou à Prague, le renforcement de la coopération entre les deux pays en matière de recherche et de développement, faisaient partie des thèmes clés des discussions. De quoi s’agit-il exactement. Réponse de Jiří Schneider :

« Depuis trois ans fonctionne le programme appelé ‘Le Pont’, ou ‘Gesher’ en hébreu. Les deux gouvernements y injectent des financements qui sont ensuite utilisés par des entreprises pour des projets de sciences appliquées. A l’heure actuelle, le programme est spécialisé dans le domaine des hautes technologies, de la santé. L’éventail de ses domaines est en train de s’élargir. Le but est que le programme soit compétitif, que s’y inscrivent le plus de participants possible et que les meilleurs soient choisis. »

Autre domaine qui prouve le dynamisme des relations bilatérales des deux pays : le tourisme. Au cours de la visite de Benjamin Netanyahou devrait être également élargi l’accord de coopération aérienne civile qui jusque là ne permettait qu’une liaison par les airs entre Prague et Tel Aviv.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Au fin fond de la campagne, le Mesnil St-Martin associe calme, beauté et musique

Magdalena Hrozínková

Le Prieuré du Mesnil St-MartinLe Prieuré du Mesnil St-Martin se trouve près de la commune de Montaut, entre Bordeaux et Toulouse, dans le sud-ouest de la France....En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français