Faits et événements Le Parlement européen et le dossier de la République tchèque

11-03-2004 | Alexis Rosenzweig

Plusieurs députés européens ont appelé, mercredi, les dix pays qui s'apprêtent à rejoindre l'Union le 1er mai prochain à redoubler leurs efforts dans certains domaines. En ce qui concerne la République tchèque, les critiques formulées ne sont pas nouvelles.

Télécharger: RealAudio

Le Parlement européen à Strasbourg, photo: Commission européeneLe Parlement européen à Strasbourg, photo: Commission européene Mercredi, à Strasbourg, le Président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen, Elmar Brok, présentait son rapport d'évaluation sur la préparation des futurs membres, un rapport qui souligne la persistance de la corruption dans plusieurs pays adhérents, comme la Slovaquie, la Lettonie ou la Pologne. Un autre problème majeur concerne les problèmes des minorités, qui, selon les termes du rapport, "ne seront pas réglés partout" au moment de l'élargissement. Le rapporteur a évoqué la situation des Roms en Slovaquie, et a également appelé les autorités estoniennes à faire des "efforts supplémentaires" en direction des minorités russophones.

En ce qui concerne particulièrement la République tchèque, aucun nouveau problème n'a été évoqué, et de nombreux progrès ont même été constatés. L'une des principales remarques formulées concerne la circulation des produits alimentaires et sa conformité avec les normes européennes d'hygiène. Les contrôles récemment effectués ont révélé des carences dans ce domaine. Le commissaire européen à l'Elargissement, Günter Verheugen, a insisté sur la question de la sécurité alimentaire dans l'Union élargie.

Il a indiqué que la Commission européenne n'accepterait aucun compromis et qu'elle aurait recours, s'il le fallait, à des clauses de sauvegarde pour protéger le marché intérieur de produits ne correspondant pas aux normes requises. D'ici la fin du mois de mars, Prague doit remettre une nouvelle liste d'entreprises qui pourront vendre leurs produits sur le marché unique de l'UE. Le retard pris dans la création d'une agence agricole de paiement, qui servira d'intermédiaire entre les agriculteurs et les institutions européennes, fait également l'objet d'une certaine inquiétude à Bruxelles, ainsi que le manque de progrès quant aux systèmes d'équivalence et de reconnaissance des diplômes et qualifications professionnelles dans le secteur de la santé. Le problème de la prostitution infantile à la frontière germano-tchèque a été soulevé par le député allemand Jürgen Schröder (CDU), et un texte sera soumis ce jeudi aux votes des députés. Les décrets Benes ont une nouvelle fois fait l'objet de débats à Strasbourg, ainsi que la centrale nucléaire de Temelin. Deux dossiers qui posent toujours des problèmes dans les relations entre Prague et ses deux voisins germanophones.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Nouvelle stratégie énergétique pour la République tchèque

Guillaume Narguet

Le gouvernement a adopté, ce mercredi, le plan de stratégie énergétique proposé par le ministre de l'Industrie et du Commerce, Milan...En savoir plus

Un ancien ministre pourrait se retrouver derrière les barreaux

Alain Slivinský

Un paradoxe : un ancien ministre social-démocrate vient d'être condamné, au moment où la social-démocratie est, justement au pouvoir....En savoir plus

Journée de deuil dans des écoles tchèques

Jaroslava Gissübelová

La vie s'est arrêtée, mercredi à 8 heures, dans des centaines d'écoles tchèques. Les étudiants et leurs enseignants ont observé une...En savoir plus

Le Sparta y aura pourtant cru...

Guillaume Narguet

Le Sparta Prague a été sévèrement battu par le Milan AC (1-4), ce mercredi soir, au stade Giuseppe Meazza, en huitième de finale retour...En savoir plus

Les nouveaux disques Supraphon

Václav Richter

De nombreuses manifestations musicales sont organisées en Tchéquie, en 2004, dans le cadre de l'Année de la musique tchèque. La maison...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français