Le festival de Litomyšl : de l’opéra mais aussi de la musique tzigane

La ville de Litomyšl, patrie du compositeur Bedřich Smetana, est tous les ans le théâtre d’un important festival consacré avant tout à l’opéra. La 52e édition du festival commence ce vendredi. Cette fois-ci, le festival propose aux amateurs d’art lyrique un riche programme dominé bien sûr par l’opéra mais qui comprend aussi quelques projets qui élargissent et rajeunissent son répertoire.

C’est dans la cour du château de Litomyšl, un splendide édifice Renaissance, que sont présentées les principales manifestations du festival. Le responsable du répertoire, Vojtěch Stříteský évoque plusieurs productions qui auront pour cadre l’architecture de ce beau monument :

« Nous avons réussi à choisir un répertoire lyrique de façon équilibrée mais avant tout les opéras vraiment classiques. Au programme il y a donc ‘La fiancée vendue’ de Bedřich Smetana qui sera donnée trois fois par l’ensemble du Théâtre national de Prague et nous présenterons aussi deux représentations de ‘La Flûte enchantée’ de Mozart interprétées par l’opéra du Théâtre national morave de Brno. Nous avons préparé également deux représentations de ‘Tosca’ de Giaccomo Puccini, opéra qui revient au festival après une longue absence de 15 ans. »

Vojtěch StříteskýVojtěch Stříteský Les organisateurs n’ont pas oublié non plus les amateurs de danse classique et leurs proposeront en trois soirées le ballet « Le lac des cygnes » de Tchaïkovski dans l’interprétation de la troupe de l’Opéra d’Etat de Prague. Vojtěch Stříteský relève encore d’autres grands moments du festival :

« Pendant de longues années depuis le moment où a été adopté le nouveau modèle de la dramaturgie du festival, le public a appris à apprécier des cantates et des oratorios donc de grandes œuvres vocales et instrumentales. Cette année c’est surtout la cantate d’Antonín Dvořák ‘Les Chemises de noces’ qui sera interprétée, entre autres, par l’excellente soprano Eva Urbanová. »

Pavel Šporcl, photo: CTKPavel Šporcl, photo: CTK Plusieurs concerts seront consacrés aux anniversaires importants qui tombent cette année : le bicentenaire de la naissance de Frédéric Chopin, le 150e anniversaire de la mort de Gustav Mahler et le 700e anniversaire de l’accession au trône de Bohême du roi Jean de Luxembourg connu aussi sous le nom de Jean l’Aveugle.

Parmi les artistes invités il y a également le violoniste tchèque Pavel Šporcl qui présentera à Litomyšl le répertoire né de sa collaboration avec l’ensemble tzigane Romano Stilo :

Pavel Šporcl et Romano StiloPavel Šporcl et Romano Stilo « ‘Romano Stilo’ est un ensemble qui m’a invité, il y a trois ans, à son concert à Bratislava. J’ai accepté avec plaisir cette invitation sans savoir de quoi il s’agirait exactement car j’adore la musique tzigane et j’ai toujours rêvé de jouer cette musique. Alors j’ai saisi l’occasion et plus tard quand je préparais un nouveau disque, j’ai proposé aux musiciens de ‘Romano Stilo’ de collaborer à cet enregistrement. Nous avons beaucoup travaillé, je dirais que cela s’est bien passé et c’est un projet très réussi. »

Deux concerts du festival seront donc consacrés à la musique tzigane mais aussi aux compositions classiques inspirées par le folklore tzigane. Le festival prendra fin le 5 juillet prochain.