Le 28 octobre, les Tchèques ont célébré leur fête nationale

Ce samedi, les Tchèques ont célébré le 99e anniversaire de la fondation du premier Etat tchécoslovaque en 1918. Comme de tradition, plusieurs cérémonies se sont déroulées tout au long de la journée à Prague comme dans les régions.

Acte de piété au mémorial de Vítkov

Miloš Zeman, photo : ČTKMiloš Zeman, photo : ČTK En présence de représentants de l'armée tchèque et des vétérans de la Deuxième Guerre mondiale, le chef de l'Etat Miloš Zeman et le Premier ministre Bohuslav Sobotka ont déposé dans la matinée une gerbe devant le tombeau du soldat inconnu au mémorial national de Vítkov à Prague. Les présidents des deux chambres du Parlement, respectivement Milan Štěch et Jan Hamáček, le ministre de la Défense Martin Stropnický, le cardinal Dominik Duka, ainsi que plusieurs dizaines de personnes ont assisté à cet acte de piété qui a commémoré les soldats victimes de la Première Guerre mondiale.

A cette occasion, l'Union tchèque des combattants pour la liberté a distingué les vétérans de la Deuxième Guerre mondiale, ainsi que la ministre du Développement régional Karla Šlechtová (ANO). Plus tard dans la journée, le président Miloš Zeman a nommé, au Château de Prague, huit nouveaux généraux.

Cérémonie au Château de Prague

La statue du président T. G. Masaryk sur la place Hradčanské, photo : ČTKLa statue du président T. G. Masaryk sur la place Hradčanské, photo : ČTK Les officialités culminent dans la soirée au Château de Prague, où le président Miloš Zeman doit décorer plusieurs dizaines de personnalités tchèques et étrangères, telles que le général Karel Kultvašr qui a dirigé l'insurrection de Prague en mai 1945, le maire de Vienne Michael Häupl, la patineuse de vitesse Martina Sáblíková ou encore le chansonnier Jaromír Nohavica.

Une nouvelle fois, les recteurs des universités (de même que les ministres chrétiens-démocrates Daniel Herman et Marián Jurečka) ont décidé de s'abstenir à participer à la cérémonie. Comme les années précédentes, Mikuláš Bek, le recteur de l'Université Masaryk à Brno, n'a en effet pas reçu d'invitation de la part de M. Zeman, avec lequel il entretient un différend personnel. En solidarité avec M. Bek, les autres recteurs ont décidé de boycotter la soirée au Château de Prague. Ils ont préféré se recueillir devant la statue du premier président tchécoslovaque Tomáš Garrigue Masaryk, située sur la place Hradčanské, près du Château de Prague.

Célébrations dans les régions

Le mémorial de Moravský Krumlov, photo : ČTKLe mémorial de Moravský Krumlov, photo : ČTK Les célébrations de la fête nationale se sont déroulées également dans les autres villes tchèques. La commune de Moravský Krumlov (Moravie du Sud) a inauguré un nouveau mémorial qui symbolise la lutte des Tchèques pour la liberté et la démocratie au XXe siècle. Une plaque commémorative en hommage à l'ancien légionnaire et commandant de la forteresse Hanička en 1938, Mikuláš Jaroslav Novák, a été dévoilée à Rokytnice v Orlických horách (Bohême de l'Est).

Un défilé militaire en 2018

Des manifestations importantes marqueront, dans un an, le 100e anniversaire de la Première République tchèque tchécoslovaque. Comme annoncé ce samedi par le chef de l'Etat-major Josef Bečvář, l'armée tchèque prépare pour cette occasion un défilé militaire qui devrait se dérouler sur l'avenue Evropská, dans le quartier pragois de Dejvice.