La Pilsner Urquell souffle ses 175 bougies

Brasserie tchèque la plus célèbre, l’entreprise Plzeňský prazdroj, qui produit notamment la fameuse Pilsner Urquell, a fêté son 175e anniversaire le 5 octobre dernier. Une occasion qui a donné lieu à une grande fête, la Plzeň Fest, dans la ville natale de la brasserie : Plzeň.

Photo: Plzeňský prazdrojPhoto: Plzeňský prazdroj Au programme des festivités, dégustation de bière et de produits locaux, concerts, mais également et surtout un petit retour sur bientôtdeux siècles d’histoire.

La brasserie Plzeňský prazdroj est donc créée le 5 octobre 1842 par Josef Groll, qui commence son activité avec la production de la Pilsner Urquell, première bière de type « pils », blonde, dorée, et plus légère que les bières de l’époque. Le succès est immédiat, et la brasserie se développe alors rapidement jusqu’à exporter ses produits dans le monde entier avant la fin du XIXe siècle. La légende raconte même que l’empereur d’Autriche François-Joseph lui-même aurait reconnu que personne ne produisait d’aussi bonnes bières dans tout l’Empire… Ancien brasseur, Václav Berka prétend que la recette, le savoir-faire, et surtout la qualité n’ont pas changé depuis 1842.

« La cuve est le cœur de la brasserie, et c’est là qu’il y a 175 ans a été brassée la première bière de Plzeň, qui a par la suite fait découvrir au monde entier les bières de catégorie ‘pils’. Le temps de production total est resté le même depuis cette époque, c’est-à-dire environ cinq semaines. »

De l’eau, du houblon et de la levure, ce sont donc les trois mêmes ingrédients de base restés identiques depuis les débuts de la brasserie en octobre 1842. L’entreprise a ensuite traversé l’histoire tchèque de l’indépendance de la Tchécoslovaquie à la chute du communisme, au grès des fusions avec d’autres brasseries tchèques et des changements de nom. Aujourd’hui la brasserie s’appelle définitivement Plzeňský prazdroj, exporte ses bières dans plus de 56 pays, et détient près de la moitié du marché tchèque brassicole. Principaux lieux d’exportation : les voisins allemands et slovaques, grands amateurs de bière, mais aussi la Russie où la Pilsner conquiert un nouveau marché depuis quelques années.

Photo: ČT24Photo: ČT24 Le succès de la marque Pilsner ne semble d’ailleurs pas se démentir: entre 2001et 2008 elle a ainsi augmenté ses ventes globales de 63%, et, ces dernières années, elle connaît un renouveau commercial avec une hausse de la production de canettes et de bouteilles plastiques. Pour la directrice exécutive de l’Association tchèque des brasseries de malt, Martina Ferencová, ce succès a une explication simple :

« Les augmentations des ventes sur ces produits sont de l’ordre de 70 à 80 %. Cela s’explique tout simplement par ces types d’emballage, ils sont ergonomiques pour le consommateur, pratiques et légers. »

Plzeňský prazdroj fête donc 175 belles années, et l’entreprise, qui s’adapte aux nouveaux modes de consommation de bière en République tchèque, une consommation plus casanière, semble encore avoir de beaux jours devant elle.