La pièce de Havel « Sur le départ » en pleine répétitions

Les répétitions de la nouvelle pièce de théâtre de l’ancien président tchèque Václav Havel, sortie à l’automne dernier, ont commencé au théâtre pragois Archa. La première pragoise est prévue pour le 22 mai.

Tout ce qui concerne l’ancien chef de l’Etat et dramaturge, Václav Havel, est toujours suivi avec une attention particulière dans le pays. La sortie de sa pièce « Sur le départ » en livre était un événement. Le début des répétitions également. Tant et si bien que peu d’informations, voire rien ne filtre vers l’extérieur. Le metteur en scène David Radok a commencé à répéter la semaine dernière avec les différents acteurs. Dans les rôles principaux, l’épouse de Václav Havel, la comédienne Dagmar Havlová dont il avait été annoncé dès le départ que le premier rôle féminin lui était réservé. Et pour incarner le personnage principal le chancelier Vilém Rieger, un homme d’Etat qui doit quitter ses fonctions, le comédien tchèque Jan Tříska, qui vit depuis près de trente ans aux Etats-Unis. Pour Tříska, le rôle de Rieger est en quelque sorte un retour au personnage du roi Lear de Shakespeare qu’il a déjà interprété par le passé et dont Václav Havel admet lui-même qu’il s’est librement inspiré.

Vlasta Chramostová est une des autres comédiennes qui apparaîtra dans la pièce, une comédienne que Václav Havel tenait à avoir dès le début. On l’écoute évoquer la pièce :

« Dans cette pièce, il y a son expérience de la politique, on y sent aussi qu’il a du recul, ou bien encore de l’autodérision. Mon sentiment, c’est qu’il s’agit d’une pièce très joyeuse malgré son amertume et son âpreté. Autrefois, Václav Havel m’avait promis qu’il m’écrirait une pièce pour mon ‘théâtre d’appartement’, encore sous l’ancien régime, il y a 35 ans. Pour des raisons bien connues, il ne l’a pas écrite car il est allé en prison. Aujourd’hui, la pièce est au théâtre Archa, et c’est le théâtre qu’il lui fallait. »

Les billets pour la pièce de Havel ne sont en vente que depuis une semaine, et la dizaine de représentations en mai et en juin a déjà été quasiment entièrement vendue. Ceux qui n’auront pas pu voir la pièce événement au printemps devront donc attendre septembre.

Rappelons que le choix d’un théâtre pouvant accueillir la pièce de l’ex-président avait été l’occasion de nombreux rebondissements à l’automne dernier : plusieurs théâtres pragois avaient postulé, rien moins que le Théâtre national, mais aussi le Théâtre Na Vinohradech, sans pouvoir parvenir à un accord sur les conditions financières et les exigences de la mise en scène. Des représentations dans plusieurs autres villes de RT devraient également être programmées d’ici à la fin de l’année. Fin novembre 2008, ce sont les habitants de Bratislava, la capitale slovaque, qui pourront découvrir la pièce. Et hors des frontières de République tchèque, des théâtres en Italie, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou encore en Allemagne ont manifesté leur intérêt pour des adaptations de la pièce « Sur le départ ».