La francophonie mène une vie de bohème

Programmée dans toute la Bohême orientale du 6 au 30 mars, la 19e édition du festival de la Francophonie organisée par l’Alliance française de Pardubice met à l’honneur musique, cinéma, théâtre, danse et sport.

Qui dit francophonie dit France. Et qui dit France dit français. Pour autant le festival est-il réservé aux seuls utilisateurs de la langue de Molière ? Samuel Coeytaux, directeur de l’Alliance française de Pardubice, affirme que non. Il tient à assurer que le festival répond à l’éclectisme des publics et de ses goûts. Et pour le choix des artistes, il ne s’arrête pas au cadre étroit de la France métropolitaine.

« Notre festival s’adresse à tout le monde, il n’y a nullement besoin de parler français pour venir à nos événements. Les films en français seront toujours sous-titrés en tchèque. Tous les événements sont accessibles à tous. Nous avons à la fois des événements destinés aux enfants, aux adultes, de la musique, de la danse, de la photo. Tout le monde peut y trouver son compte. Chaque événement est particulièrement attractif avec des artistes de qualité qui viennent et qui présentent plusieurs aspects du monde francophone : on a un film canadien, un film franco-belge, une exposition sur Madagascar, un café français sur le thème de l’île de la Réunion. On peut voyager avec notre festival. »

'Femmes de Madagascar', photo: Alliance française de Pardubice'Femmes de Madagascar', photo: Alliance française de Pardubice Alors justement qui sont les artistes présents cette année ? Première étape dès le 9 mars avec le vernissage de l’exposition photographique engagée et en noir et blanc « Femmes de Madagascar » de Koléane Foxonet à l’Ekocentrum Paleta. Samuel Coeytaux :

« L’exposition porte sur le quotidien de femmes d’une région qui s’appelle Ihorombe qui ont de grandes difficultés pour accéder à l’eau. Les photos retracent leur parcours du combattant pour avoir accès à l’eau potable. L’artiste sera là avec nous, elle présentera ses photos et fera une petite conférence sur le problème de l’eau à Madagascar en particulier. »

Si cette exposition n’a pas apaisé votre soif, le groupe Chanson Trio Coucou ne manquera pas de vous arroser de classiques du répertoire français au Café Kraft de Hradec Králové le jeudi 15 mars. La description par Samuel Coetyaux.

« C’était originellement un trio qui est aujourd’hui un quatuor qui chante des chansons françaises des années 1950-1960 mais aussi leurs propres compositions. Par exemple, ils mettent en musique des poèmes d’Apollinaire ».

Le Cil Vert, photo: Alliance française de PardubiceLe Cil Vert, photo: Alliance française de Pardubice Si, aux vers d’Apollinaire, vous préférez le vert, celui composé de bleu et de jaune alors rendez-vous le 20 mars au Lycée Josef Ressel de Chrudim. L’auteur français Le Cil Vert que nous avons récemment entendu sur Radio Prague (http://www.radio.cz/fr/rubrique/culture/le-cil-vert-rentrer-dans-le-moule-plus-pour-lui) animera un atelier de formation à la bande dessiné. Si, malgré tout, les choix artistiques ne vous convainquent pas, vous pouvez toutefois participer à la collecte de vêtements de l’Alliance française de Pardubice. Samuel Coeytaux :

« Nous avons un partenariat avec un orphelinat. Pendant toute la durée du festival, nous allons organiser une collecte de vêtements pour les enfants de cet orphelinat. Désormais, nous ne sommes plus qu’un centre culturel, mais aussi un véritable acteur de la communauté. »

Le programme complet du festival de la Francophonie est disponible sur le site internet de l’Alliance française de Pardubice (http://www.francouzstina-pardubice.cz).