La culture tchèque à l’honneur à Toul

Du 25 janvier au 7 février, la ville de Toul, en Lorraine, accueille la Quinzaine culture tchèque : concerts, expositions, pièce de théâtre, lectures sont au programme pendant deux semaines dans cette ville de Meurthe-et-Moselle. Pour en parler, Radio Prague a interrogé Elizabeth Deligny, directrice de la MJC de Toul qui concentre les événements :

 « On a eu la bonne surprise d’apprendre que madame l’ambassadeur de la République tchèque allait venir. On a donc voulu marquer le coup pour l’inauguration. Il y a plusieurs associations qui se sont réunies avec l’aide de la ville de Toul pour monter le projet. Pour l’inauguration, on a eu envie de faire quelque chose d’un peu nouveau : on va faire un repas en plein-air de spécialités tchèques par trois des ateliers cuisine qui existent à Toul. Des bénévoles tchèques sont venus la semaine dernière pour animer des ateliers et proposer des recettes. Ils en ont testé des recettes. Ils sont revenus ce jeudi et vendredi pour préparer le repas qui sera servi ce 29 janvier. »

Une pièce de théâtre sera donnée dans le cadre de l’inauguration…

 « Oui, suite à l’inauguration, on a programmé la pièce Le cœur et la couronne, qui a été écrite par Frédéric Thabault qui raconte l’histoire du roi de Bohême Venceslas IV, au XIVe siècle. »

La Quinzaine de la culture tchèque à Toul déborde un peu sur les quinze jours proprement dits, puisqu’il y a plusieurs expositions sur différents thèmes…

Toul, photo: Michele Montagne, CC BY 3.0 UnportedToul, photo: Michele Montagne, CC BY 3.0 Unported « Ces expositions sont le reflet que ce projet-là a créé une synergie entre plusieurs associations. Il y a l’ambassade de République tchèque qui s’est beaucoup mobilisée. Grâce à elle, on a pu avoir deux expositions, une qui est à la Médiathèque et qui s’appelle Les joyaux tchèques, et une qui nous vient de la région Moravie-Silésie. Enfin, il y en a une sur un sujet méconnu : au XVIIIe siècle, un ingénieur militaire, architecte, est parti en pays tchèques, dans la ville de Josefov pour la fortifier. Il l’a fortifiée sur le modèle de la ville de Toul. Une association de Toul, Les amis du musée, a préparé une exposition qui se trouve au Musée d’art et d’histoire de Toul. »

Sur l’enfant du pays…

 « Sur l’enfant du pays qui a travaillé là-bas… »

La République tchèque est un pays de musique et celle-ci n’est pas absente du programme avec plusieurs concerts…

Valašský vojvoda, photo: Site officiel de Valašský vojvodaValašský vojvoda, photo: Site officiel de Valašský vojvoda « On a trois ensembles qui sont mobilisés : un ensemble de flûtistes, un ensemble de musique classique, un ensemble de jazz, qui ont exploré La Moldau, mais aussi plusieurs compositeurs tchèques. Ça va donner lieu à un concert mercredi prochain, au Centre socio-culturel sur le site Malraux. A ce concert sera associée la Chorale des Lundis qui chantent, qui a travaillé sur des partitions de chants populaires tchèques. Enfin, un ensemble de Moravie-Silésie fait le déplacement à Toul et va jouer quelques morceaux. Cet ensemble, le Valašský vojvoda, va jouer le vendredi 5 février. »

La littérature est aussi au rendez-vous…

 « En effet, et ce, grâce à la mobilisation de la Médiathèque notamment. Des lectures sont au programme pour les plus jeunes et les adultes, autour d’auteurs comme Václav Havel, Milan Kundera ou Leo Perutz. »

Quel public souhaitez-vous attirer à ces événements et, à votre connaissance, y a-t-il une petite communauté tchèque dans la région ?

 « Sur Toul non, il n’y en a pas à ma connaissance. Par contre il y a une communauté vivante à Nancy au travers de l’Association franco-tchèque. L’idée, c’est de toucher tous les publics, de créer du lien avec le monde associatif en République tchèque, et pourquoi pas dans un proche avenir, imaginer des échanges entre écoles de musique, écoles d’art, entre la MJC et d’autres associations, pour que nos adhérents puissent découvrir la République tchèque. Et inversement qu’on puisse accueillir des jeunes ou des adultes tchèques pour leur faire découvrir la culture française. »

http://www.mjc-toul.fr/quinzaine-culturelle-tcheque/