La Collecte des Rois mages récolte des fonds pour les plus nécessiteux

La 18e édition de la Collecte des Rois mages a été lancée le 1er janvier. Organisée par la Charité tchèque, cette œuvre caritative permet chaque année de récolter des fonds pour les personnes dans le besoin. L’an dernier, la somme totale des dons s’est élevée à quelque 104 millions de couronnes (près de 4 millions d’euros).

Photo: ČTKPhoto: ČTK Des chants de Noël, des enfants ou des adultes déguisés en Rois mages, des appels au don : chaque année depuis 18 ans, ces scènes de rue sont fréquentes dans la plupart des villes et communes de République tchèque.

L’engouement n’est pas seulement financier, avec des sommes récoltées qui augmentent d’année en année, faisant de cette collecte l’œuvre caritative la plus importante du pays. Il est aussi bien concret et visible par le nombre de bénévoles impliqués, comme le souligne Jarmila Lomozová, de la Charité archidiocésaine de Prague :

« Cet événement est aussi important car il implique le plus grand nombre de volontaires. Ce sont des jeunes, des enfants mais aussi des adultes. On estime qu’ils sont environ 60 000 dans toute la République tchèque. »

Pendant les quinze jours suivant le Jour de l’an, ces milliers de bénévoles sillonnent les rues, viennent frapper aux portes des particuliers, une petite tirelire scellée à la main. Avec une craie, ils bénissent ensuite la maison, inscrivant sur le fronton des portes K+M+B+2018. Ces initiales correspondent en effet au nom des Rois mages en tchèque : Gaspar, Melchior et Balthazar.

Photo: Eva TurečkováPhoto: Eva Turečková Tous les fonds collectés sont ensuite reversés à différentes associations et servent à financer des projets liés aux personnes dans le besoin, comme le détaille encore Jarmila Lomozová :

« La Collecte des Rois mages soutient dans chaque région des projets locaux qui viennent en aide aux seniors, aux mères dans le besoin, aux SDF. Personnellement, je représente la Charité archidiocésaine de Prague. Cette année, nous avons choisi plusieurs projets parmi lesquels le soutien à un foyer d’accueil à destination des mères avec enfants se retrouvant dans une situation de crise, à Brandýs nad Labem. Nous construisons également un centre communautaire pour les seniors à Vlašim. Ensuite, il y a une aide matérielle et alimentaire destinée aux plus pauvres. Nous nous efforçons justement d’élargir l’aide alimentaire. La Collecte des Rois mages concerne essentiellement la République tchèque, mais 10 % des fonds partent aussi vers l’étranger. Nous avons décidé de soutenir à nouveau l’hôpital tchèque que nous avons construit en Ouganda. »

Photo: Ondřej TomšůPhoto: Ondřej Tomšů En République tchèque, pas de galette des rois comme en France, à l’occasion de l’Epiphanie, même si de nos jours certaines boulangeries françaises en proposent. Traditionnellement, le 5 janvier, soit le jour précédant la fêtef des Rois, un cortège des Rois mages sur des chameaux défile dans les rues de Prague. Jarmila Lomozová :

 « Rendez-vous le 5 janvier à l’église Saint-Thomas, dans le quartier de Malá Strana. Une messe s’y déroulera à partir de 15h, et le cardinal Dominik Duka bénira les bénévoles. Le cortège partira de la place de Malá Strana à 15h30, les Rois mages défilant sur des chameaux. Il traversera le pont Charles pour se terminer sur la place de la Vieille-Ville. C’est là que les Rois mages offriront symboliquement leurs présents à l’enfant Jésus dans une crèche. Puis, le public pourra assister à un concert de la messe de Noël de Jan Jakub Ryba. »

La collecte nationale s’achèvera le 14 janvier prochain.