Faits et événements Kinoautomat, le premier spectacle qui respecte la volonté du spectateur

16-04-2007 16:53 | Václav Richter

Kinoautomat, la célèbre tentative de créer le premier système interactif au monde, système qui a permis aux spectateurs d'intervenir dans le déroulement du spectacle et de modifier son action, renaîtra au mois de mai au cinéma Svetozor au centre de Prague.

Télécharger: MP3

Alena Cincerova, photo: www.ceskatelevize.czAlena Cincerova, photo: www.ceskatelevize.cz Kinoautomat, spectacle conçu par le réalisateur et scénariste Raduz Cincera, a été présenté pour la première fois à l'EXPO 1967 de Montréal. Son succès était énorme et les visiteurs de l'EXPO formaient de longues files devant le pavillon tchécoslovaque pour pouvoir y assister. Alena Cincerova, fille de l'auteur de Kinoautomat, elle-même réalisatrice, évoque la naissance du projet :

« Autant que je me souvienne, mon père qui faisait souvent des films inspirés par le milieu théâtral, était toujours attiré par le lien entre la performance de l'acteur sur la scène et le spectateur ainsi que de la problématique de ce qu'on appelle la rétroaction ou si vous voulez « feedback ». Et cela l'a amené à l'idée du Kinoautomat. C'était un hasard. En 1966 on a lancé un concours de création du programme culturel pour le pavillon tchécoslovaque à l'EXPO 1967 à Montréal. Mon père a présenté son idée du mariage du film et du théâtre, avec des interventions d'un comédien réel. L'idée a plu, mon père a gagné le concours et Kinomautomat est né. »

KinoautomatKinoautomat Le scénario du film a été écrit par le réalisateur de la nouvelle vague du cinéma tchèque Pavel Juracek avec la collaboration du célèbre comédien de l'époque Miroslav Hornicek. Le principe du spectacle a été aussi ambitieux qu'original. A des moments décisifs de l'action, le film s'arrête et le modérateur propose au public de choisir par un vote démocratique entre deux versions différentes de la suite de l'intrigue. Les spectateurs font leur choix et le film se poursuit comme ils ont voulu. Ainsi les spectateurs deviennent pratiquement les coauteurs du film. Le public de Prague aura donc bientôt l'occasion de voir ce spectacle interactif grâce à la fille de son auteur, Alena Cincerova, qui entend rendre ainsi hommage à son père.

« Les spectateurs verront donc la comédie originale de 1967, une comédie formidable qui n'a pas une seule ride. Nous l'avons vérifiée, lors de sa présentation, l'année dernière, devant le public de Londres qui s'amusait beaucoup. Nous allons donc le mettre en scène car la présence d'un comédien vivant y est indispensable. »

Le rôle de l'animateur devant l'écran, qui doit guider le public à travers le spectacle, a été proposé à quatre comédiens dont Eduard Hrubes qui avait présenté le film déjà en 1971 à Prague, se le rappelle très bien et a préparé avec l'équipe actuelle la version du spectacle sur DVD. Pour le moment 21 représentations sont prévues mais la vie du projet pourrait être beaucoup plus longue.

Le cinéma SvetozorLe cinéma Svetozor « Maintenant tout dépend des spectateurs. S'il y en a beaucoup, le spectacle va continuer. En 1971 il a été donné pendant une année à guichet fermé, et on jouait, si je ne me trompe pas, deux fois par jour. Mais c'était une autre époque où il n'y avait qu'une seule chaîne de télévision, où il n'y avait pas de vidéo, de satellite, d'Internet etc. Notre ambition est de faire vivre le spectacle le plus longtemps possible. Nous pouvons le présenter même en anglais, car la version originale du film était anglaise et je dispose des droits pour utiliser ce doublage. Tout dépend donc des spectateurs ... »

Tous ceux qui aiment s'amuser activement sont invités au cinéma Svetozor où la première représentation de Kinoautomat est prévue pour le 29 mai.

Partager

à découvrir

Articles les plus lus

Autres articles publiés

Constitution européenne - A. Vondra : « Les négociations doivent se terminer avant 2009 »

Alexis Rosenzweig

Le ministre chargé des Affaires européennes, Alexandr Vondra, était à Paris la semaine dernière. Lors de sa visite, il a notamment...En savoir plus

« A vrai dire » : le dernier livre de Vaclav Havel est sortie en France

Alena Gebertová, Jiří Slavíček

A peine un an après sa publication en République tchèque, le dernier livre de l'ex-président Vaclav Havel, « Prosim strucne», sort...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français