Ferda la Fourmi, petit bijou de l’imaginaire tchèque, exposé au Centre tchèque à Paris

Amateurs de bande dessinée et de film d’animation, attention : une exposition consacrée à Ferda Mravenec, alias Ferda la Fourmi, a été ouverte au Centre tchèque à Paris jeudi dernier. L’occasion pour ses visiteurs de découvrir un des héros dessinés les plus populaires auprès des Tchèques, petits et grands, depuis de nombreuses décennies, mais aussi l’œuvre de son créateur Ondřej Sekora. Parallèlement à cette exposition, la publication de la première traduction en français des aventures de Ferda et la sortie en salles de l’une de leurs adaptations cinématographiques sont également prévues pour début février, toutes deux par la société Malavida. Directeur du Centre tchèque, Jean-Gaspard Páleníček explique comment s’est passé le vernissage de ce premier temps fort pour la culture tchèque en France en cette nouvelle année :

 « Je suis content ! Pour les événements qui se passent en début d’année, il faut toujours se bouger pour faire venir du monde. Or, quelque deux cents personnes ont assisté au vernissage, parmi lesquelles notamment des collectionneurs, des historiens de la bande dessiné, des spécialistes du cinéma d’animation, des gens intéressés par le sujet… J’ai donc hâte de voir quels seront les échos par rapport à l’exposition, au livre et au film de Hermína Týrlová (la sortie en France des Nouvelles aventures de Ferda la Fourmi est prévue le 8 février, ndlr). »

Les professionnels que vous évoquez connaissaient-ils déjà le personnage de Ferda ou alors s’agissait-il pour eux d’une découverte ?

« Certains le connaissaient principalement à travers les films de Hermína Týrlová (cf. : http://www.radio.cz/fr/rubrique/celebres/hermina-tyrlova), mais pratiquement pas dans sa forme d’origine, c’est-à-dire comme personnage de bande dessinée et d’illustration de livre. »

Qu’est-ce qui a motivé la traduction en français et la projection du film au cinéma ? Ferda est un personnage très ancien en République tchèque, les livres ont déjà été traduits dans plusieurs langues, sauf en français jusqu’à présent…

Photo: MalavidaPhoto: Malavida « Le Centre tchèque s’efforce de promouvoir le cinéma tchèque auprès du public francophone et nous travaillons à cette fin avec différents distributeurs de films en France, parmi lesquels principalement la société Malavida qui a mis en place la plus grande collection de DVD de films tchèques en dehors de la République tchèque, près de quarante, et distribué un grand nombre de films au cinéma. Et ces derniers temps nous travaillons sur les films d’animation de Karel Zeman et de Hermína Týrlová. Et c’est en fouillant un peu dans ce qu’il pourrait être intéressant de proposer en matière de films d’animation que, très vite, Lionel Itthurralde et Anne-Laure Brénéol de Malavida et moi avons eu envie de montrer les films qu’elle a faits avec Ferda la Fourmi, principalement sa série de cinq films des années 1970 mais aussi son tout premier film de 1944, qui est en fait le premier film d’animation avec des marionnettes tourné en Tchécoslovaquie. C’est donc quelque chose d’assez important, et c’est ainsi que nous nous sommes rendu compte qu’aucun livre de Sekora n’avait encore été traduit en français. Il nous a donc semblé évident qu’il fallait le faire. »

Que peut-on voir à cette exposition ?

« La partie principale est dédiée au personnage de Ferda dans ses différentes variantes à travers les différentes bandes dessinées, lires illustrés mais aussi ses adaptations au théâtre, au cinéma ou encore sous forme de disques vinyles. Il y a aussi une section d’hommage aux auteurs de bandes dessinées, de dessinateurs, de peintres, de réalisateurs contemporains pour qui le personnage de Ferda est emblématique au point d’apparaître dans leur propre œuvre. Il s’agit entre autres de Karel Jerie, Václav Šlajch, Tomáš Kučerovský… Il y a aussi quelques extraits de ‘Drôle de grenier !’ (Na půdě aneb Kdo má dneska narozeniny?) de Jiří Barta, un film où Ferda apparaît aussi. »

'Le Brave soldat Vendelín''Le Brave soldat Vendelín' « Quant aux autres salles, nous présentons une sélection de bandes dessinées de Sekora avec des personnages dont certains sont parfois moins connus que Ferda, mais n’en sont pas moins tout aussi intéressants comme Le Brave soldat Vendelín (Dobrý voják Vendelín) ou le Poulet Napipi (Kuře Napipi). Une partie est également dédiée aux séjours en France d’Ondřej Sekora (cf. : http://www.radio.cz/fr/rubrique/literature/ferda-la-fourmi-aux-travaux-forces) avec des photos, ses correspondances, des extraits des journaux pour lesquels il travaillait en France. Et enfin une partie est consacrée aux films de Hermína Týrlová avec des marionnettes et des décorations. »

Où peut-on trouver le livre Ferda la Fourmi dans sa version française ?

Photo: MalavidaPhoto: Malavida « Le livre paraîtra début février au moment de la sortie en salle des films de Hermína Týrlová. Cette sortie est prévue le 8 février et le livre sera distribué dans les librairies qui sont spécialisées dans les livres pour les enfants et les jeunes, ainsi que dans des librairies que nous avons sélectionnées avec les salles qui s’apprêtent à distribuer le film. Il y en a désormais plus de trente-cinq, ce qui fait donc déjà une belle sortie ! L’idée est que le lien se fasse entre le livre, les films et l’exposition. »

L’exposition « Ferda la Fourmi et son créateur Ondřej Sekora » se tient jusqu’au 10 février au Centre tchèque, 18 rue Bonaparte, à Paris. L’entrée y est libre. Le commissaire en est Tomáš Prokůpek.

Cf. la bande-annonce du film :

A noter dans son cadre également un programme d’accompagnement avec la projection d'une série de courts métrages du grand maître du cinéma d'animation tchèque Karel Zeman ce lundi soir (19 heures), puis la projection d'une série de courts métrages de Hermína Týrlová le 23 janvier, et enfin la projection du film « Qui veut tuer Jessie ? » de Václav Vorlíček le 30 janvier.

Nous reviendrons plus longuement sur le personnage de Ferda la fourmi et son auteur Ondřej Sekora, ainsi que sur le film de Hermína Týrlová, dans une prochaine émission.