Exposition insolite sur les balises de randonnée à l’Institut français

L’Institut français de Prague accueille jusqu’au 18 novembre une exposition photographique entièrement consacrée à la signalétique des chemins touristiques tchèques intitulée « Un paysage de signes ». Le photographe Stéphane Corbet a raconté la création de ce projet au micro de Radio Prague.

Stéphane Corbet, photo: Facebook de Stéphane CorbetStéphane Corbet, photo: Facebook de Stéphane Corbet « Je vis à Prague depuis quinze ans, et avant cette exposition, mon CV artistique était vierge. C’est pour ça que je suis très reconnaissant à l’Institut français d’avoir eu l’audace de présenter mon travail, qui est donc centré sur les signes touristiques des chemins de randonnée tchèques, dans lesquels je vois une grande valeur esthétique et culturelle. »

Si vous êtes adeptes de la randonnée en pays tchèque vous les avez forcément remarqués : il s’agit de signes discrets peints sur les arbres indiquant une voie de marche touristique. Présents dans les villages et les forêts, ces trois bandes horizontales aux couleurs variables font partie intégrante du paysage tchèque.

Le photographe autodidacte Stéphane Corbet a donc eu l’idée de les prendre un à un en photo et d’en faire une longue exposition, qui invite au voyage :

Stéphane Corbet, photo: Facebook de Stéphane CorbetStéphane Corbet, photo: Facebook de Stéphane Corbet « C’est un long cheminement : j’ai retrouvé des photos que je prenais il y a dix ans déjà de ces signes-là et j’ai décidé, il y a deux ans de cela, de faire un projet uniquement centré sur ces balises de randonnée, sans avoir une idée très précise de la forme que ça prendrait. Ça représente mon lien avec la République tchèque, c’est un signe extrêmement présent dans le pays à l’échelle naturelle et urbanistique : il y a peu de village dans lesquels on ne voit pas ce genre de signe. Ça représente aussi un loisir pratiqué par tous en République tchèque, qui pour moi fait un lien entre les différentes classe de la société, et qui favorise cette fluidité sociale si spécifique dans le pays. C’était un projet que je qualifierais d’artistique dès le début. »

Photo: L'Institut français de PraguePhoto: L'Institut français de PragueL’exposition sent bon la nature et les longues marches sylvestres à l’air pur, idéal pour les résidents praguois qui n’auraient pas le temps d’aller crapahuter en montagne le week-end.

Si l’Institut français accueille donc l’exposition pendant un mois, Stéphane Corbet se satisfait de ces débuts, et espère pouvoir continuer l’aventure :

« C’est la deuxième [exposition], il y en a eu une première à Žďár nad Sázavou au mois de mai, et je suis tout à fait intéressé pour présenter mon travail ailleurs si l’occasion se présente. »

L’exposition « Un paysage de signes » donnera donc peut-être envie au Praguois de s’aventurer dans la campagne, en attendant plus d’informations sont disponibles sur le site de l’Institut : http://kultura.ifp.cz/fr/accueil-1/event218-stephane-corbet-un-paysage-de-signes