Faits et événements Ensemble contre les conséquences du changement climatique

15-04-2009 16:41 | Václav Richter

La stratégie de l’Union européenne face aux conséquences du changement climatique et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre - tels sont les grands thèmes de la réunion informelle qui a amené à Prague, les ministres de l’Environnement des 27 pays de l’Union. Les ministres ont rencontré également les maires de la région protégée de Křivoklát située à l’ouest de Prague et qui devrait obtenir le statut du cinquième parc national sur le sol tchèque.

Télécharger: MP3

Martin Bursík et Chantal Jouann, photo: CTKMartin Bursík et Chantal Jouann, photo: CTK Selon le ministre tchèque de l’Environnement, Martin Bursík, le programme de la réunion est riche et important :

«La réunion informelle des ministres aboutit à des conclusions qui, au fond, sont des recommandations et qui ne seront adoptées formellement qu’à la réunion suivante en juin. C’est donc une occasion pour un débat informel qui est mené, en général, en anglais. Les participants ne lisent pas tellement des discours préparés et les thèmes sont discutés plus en profondeur.»

Les ministres se sont déjà mis d’accord qu’il faut coordonner au niveau européen les mesures contre les retombées du changement climatique car, par exemple, les fleuves et leurs bassins ne connaissent pas de frontières. Néanmoins les mesures nécessaires doivent être adoptées individuellement par les Etats membres parce que les différents pays subiront des changements différents. Martin Bursík:

«Comment réagir à de diverses manifestations du changement climatique en Europe ? Dans le sud il faut s’attendre à de grandes sécheresses et au manque d’eau. Dans la période hivernale par contre il faut se préparer à des pluies de grande intensité suivies d’inondations. Dans le nord un changement se produira dans l’alternance des saisons. Le rendement des plantes agricoles sera plus élevé et en même temps tout cela se reflètera dans la biodiversité et dans les écosystèmes.»

Les ministres réunis à Prague ont donc proposé la création d’un groupe d’experts supranational qui devrait assurer l’échange d’informations sur les méthodes de lutte efficace contre le réchauffement global. Les participants à la réunion pragoise ont également apprécié le changement d’attitude de l’administration américaine vis-à-vis des mesures en vue de réduire la production des gaz à effet de serre. Les décisions clé dans ce sens doivent être prises en décembre prochain à la conférence de Copenhague qui doit élaborer un nouveau plan de protection de l’environnement. Il faudra, cependant, engager dans ce processus non seulement les Etats-Unis mais aussi le Brésil, la Chine et l’Inde.

Selon Martin Bursík, c’est pour la première fois que s’ouvre, au niveau européen, le débat sur les mesures contre les inondations, la sécheresse, la chaleur et l’élévation du niveau de la mer. Se basant sur les résultats de la réunion de Prague, la présidence tchèque de l’Union européenne préparera donc un projet de conclusions pour le Conseil de l’Union qui aura lieu en juin et doit clôturer le débat sur ces mesures.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Tirez sur le député : un remède tchèque à la crise politique ?

Alexis Rosenzweig

Il est plus que rare de voir des photos de députés dans une galerie d’art. Pourtant les deux cent députés tchèques ont tous leur portrait officiel...En savoir plus

Les Journées du film européen se rappellent aussi 20 ans depuis la chute du rideau de fer

Anna Kubišta

Du 16 au 23 avril, Prague accueille la 16e édition des Journées du film européen, un festival qui se déplacera ensuite en région,...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français