Des étudiants tchèques récompensés pour le développement d’un glucomètre innovant

Auteur d’une application qui sert à aider les enfants atteints de diabète à mieux vivre avec leur maladie, une équipe de trois étudiants tchèques de l’Université technique de Prague (ČVUT) a remporté, en fin de semaine dernière, l'Imagine Cup, prestigieux concours technologique international réservé aux lycéens et aux étudiants, organisé par Microsoft. Les lauréats ont développé un nouveau glucomètre de petite taille qui peut être connecté à un smartphone de façon à permettre aux diabétiques de partager les résultats des mesures de leur taux de glucose avec leurs proches.

Photo: Twitter Microsoft ImaginePhoto: Twitter Microsoft Imagine Lors de la finale organisée aux Etats-Unis, les étudiants tchèques, Marek Novák, Barbara Suchanová et Tomáš Pikous, ont battu cinquante-quatre équipes du monde entier et ainsi remporté un prix d’une valeur de 250 000 dollars. C’est la première fois qu’une équipe tchèque remporte le concours. Etudiant à la Faculté d’électrotechnique de la ČVUT, Tomáš Pikous explique les raisons pour lesquelles le projet baptisé X.GLU a plu au jury :

« Je pense d’abord que c’est parce qu’il s’agit d’un projet destiné à un groupe de personnes bien ciblé qui propose une solution relativement simple à un problème concret. C’est aussi quelque chose qui sera accessible au plus grand nombre. »

Ce nouvel équipement est destiné en premier lieu aux enfants pour lesquels respecter la discipline que nécessite le traitement de leur diabète pose problème. Ce glucomètre innovant sert donc à les motiver à respecter leur régime, tandis que leurs parents peuvent être informés de l’endroit où se trouvaient leurs enfants au moment de la dernière mesure de leur taux de glucose en cas de choc glycémique. Marek Novák développe l’idée plus en détail :

« Nous avons choisi de nous concentrer sur les enfants d’abord parce qu’il s’agit d’un groupe bien défini, mais aussi parce que nous avons estimé que les solutions qui existent aujourd’hui sur le marché pour mesurer la glycémie pouvaient être améliorées. Les glucomètres actuels, que ce soit pour les diabétiques adultes ou enfants, ne peuvent pas être connectés au cloud ou à Internet et ne permettent donc pas de partager les mesures de taux de glucose en temps réel. Au bout du compte, alors que nous sommes en 2017, certains diabétiques inscrivent encore les résultats de leurs mesures sur du papier. »

Photo: Site officiel du projet X.GLUPhoto: Site officiel du projet X.GLU Deux versions de ce glucomètre de la taille d’une carte bancaire ont été développées par les étudiants : l’une pouvant être connectée à une téléphone portable via la technologie de communication en champ proche, l’autre via Bluetooth. Quant au mode de mesure de la glycémie, il reste le même que ce qui existe déjà, à savoir qu’une goutte de sang est déposée sur la tête de lecture de la bandelette du glucomètre, le résultat apparaissant alors en quelques secondes, comme le confirme Marek Novák :

« Pour le diabétique, rien ne change pratiquement. La méthode de mesure reste effectivement la même. La valeur-ajoutée de notre projet est que nous lui permettons de partager les données qui se trouvent dans son smartphone avec une personne de confiance ; dans le cas d’un enfant bien entendu avec ses parents. Notre volonté était aussi de faire du diabète une sorte de ‘distraction’ ou de ‘jeu’ pour l’enfant. Cela doit l’aider à mieux comprendre son corps, à réagir comme il se doit à sa maladie et ainsi à adopter dès le plus jeune âge le bon comportement qui devrait être celui d’un diabétique. »

Selon ses inventeurs, ce glucomètre nouvelle génération devrait pouvoir être mis en vente sur le marché à compter de l’année prochaine. On estime actuellement à 415 millions le nombre de personnes dans le monde souffrant de diabète, parmi lesquelles environ 850 000 personnes qui suivent un traitement en République tchèque.

Pour une démonstration pratique de X.GLU, cf. la vidéo suivante :