Candidature de Jan Kavan à la présidence de l'Assemblée générale

Jan Kavan (Photo: CTK)Jan Kavan (Photo: CTK) Plus de 70 pays ont promis de soutenir la candidature du ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, au poste de président de l'Assemblée générale de l'ONU. C'est ce qu'a déclaré le ministre Kavan à l'issue de ses pourparlers avec les dirigeants finlandais, à Helsinki. Son objectif est maintenant de devenir, avant la fin du mois de mai, le seul candidat à la présidence de l'Assemblée générale pour les années 2002 et 2003. En mai, il lancera une campagne "modérée" pour appuyer sa candidature. Le seul pays qui pourrait menacer ce projet est la Biélorussie qui cherche à imposer son propre candidat. Le gouvernement tchèque accordera à la campagne de Jan Kavan une somme de 113 millions de couronnes, près de 3,5 millions d'euros. Le ministre tchèque envisage de présenter un programme ambitieux de la réforme de l'ONU. Ce projet a figuré également à l'ordre du jour des pourparlers de Jan Kavan avec l'ancien président de l'Assemblée générale de l'ONU, Harri Holkeri, qui avait présidé cette organisation dans les années 2000 et 2001. Le chef de la diplomatie tchèque s'est entretenu aussi avec le Premier ministre finlandais mais, lors de cet entretien, on a évoqué surtout les questions de l'intégration de la République tchèque à l'Union européenne.