Avant l'ouverture du festival Febiofest...

Dans l'agenda culturel de cette semaine, l'ouverture, jeudi 22 janvier, à Prague, du Febiofest, un des festivals de cinéma les plus courus et dynamiques en République tchèque. Febiofest, c'est plus qu'une fête du cinéma, c'est un véritable tour du monde.

La 11e édition du Febiofest proposera, à Prague et dans une vingtaine de villes tchèques et slovaques, des films de 58 pays : des nouveautés cinématographiques comme des films cultes. Il mettra à l'honneur notamment les cinémas brésilien, asiatique et africain, sans oublier, évidemment, les films européens et américains. Parmi les invités d'honneur du Febiofest, il y aura Denys Arcand, dont le film Les Invasions barbares sera projeté lors de la soirée d'ouverture. Ecoutez Tereza Brdeckova, journaliste, critique de cinéma et organisatrice du festival...

"Denys Arcand est une grande vedette de notre festival. Nous avons voulu l'inviter à Prague depuis le succès des Invasions barbares au Festival de Cannes. Je me réjouis de sa visite, parce que c'est mon réalisateur préféré. J'espère qu'elle favorise la distribution du film en République tchèque."

Febiofest rendra hommage également au réalisateur français Rachid Bouchareb. Tereza Brdeckova.

"Pour moi, c'est un des meilleurs réalisateurs français. Je le suis depuis douze ans, depuis la sortie de son premier film Cheb. C'est quelqu'un qui est assez individualiste, qui reste fidèle à soi-même, mais en même temps, il sait toucher le large public. Tous ses films ont été nommés aux Oscars. Je regrette que son dernier film Little Sénégal, ne soit jamais sorti en République tchèque. Je pense que le public de ce pays où ne vivent pas encore de grandes minorités devrait connaître l'oeuvre de ce cinéaste d'origine maghrébine qui se sent à la fois le citoyen de l'Ouest et des pays pauvres."

Le festival Febiofest, c'est à Prague du 22 au 31 janvier prochains.