Andrew Feustel emporte dans l’espace les dessins d’enfants de Terezín

Krteček, la célèbre Petite Taupe des dessins animés créés par le dessinateur Zdeněk Miler, s’est envolé pour la deuxième fois dans l’espace, à bord d’un vaisseau Soyouz qui a décollé mercredi de Baïkonour au Kazakhstan. Comme lors de sa précédente mission, en 2011 à bord de la navette Endeavour, l’astronaute américain Andrew Feustel a choisi la Petite Taupe comme mascotte. Outre la peluche, l’astronaute a emporté avec lui des dessins réalisés pendant la Seconde Guerre mondiale par des enfants du ghetto de Terezín.

Le vaisseau spatial russe Soyouz MS-08 a décollé du cosmodrome de Baïkonour, photo: ČTKLe vaisseau spatial russe Soyouz MS-08 a décollé du cosmodrome de Baïkonour, photo: ČTK Le vaisseau spatial russe Soyouz MS-08 a décollé du cosmodrome de Baïkonour pour un vol de deux jours vers la Station spatiale internationale (ISS). Les trois hommes à bord, les astronautes américains Andrew Feustel et Richard Arnold et le cosmonaute russe Oleg Artemiev, doivent effectuer une mission de cinq mois dans la station orbitale. Parmi les objets emportés par l’équipage, les médias internationaux ont surtout remarqué le ballon officiel de la prochaine Coupe du monde de football, qui se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet.

Comme l’a précisé Oleg Artemiev avant le décollage, ses collègues et lui ont appris à gonfler et à dégonfler le ballon dans l’espace. Quinze jours avant le coup d’envoi du Mondial, le ballon sera ramené sur Terre par un autre cosmonaute russe, Anton Chkaplerov, arrivé, avec ses collègues américain et japonais, sur la station spatiale ISS en décembre dernier.

Andrew Feustel, Oleg Artemiev et Richard Arnold, photo: ČTKAndrew Feustel, Oleg Artemiev et Richard Arnold, photo: ČTK Pour sa part, Andrew Feustel, 52 ans, n’oublie pas les origines tchèques de son épouse Indira, dont la mère est née dans la belle ville morave de Znojmo.

Pavel Suchan, de l’Institut astronomique de l’Académie tchèque des Sciences, se souvient :

« En 2009, avant d’avoir accompli sa toute première mission à bord de la navette Atlantis, vers le télescope spatial Hubble, Andrew Feustel a contacté notre institut pour nous proposer de prendre avec lui un objet tchèque. Notre choix s’est alors porté sur un recueil de poèmes de Jan Neruda, intitulé ‘Les Chants cosmiques’. En 2009, l’astronaute a emmené la Petite Taupe dans l’espace. Nous avons lancé à cette occasion un programme scientifique et éducatif destiné aux enfants. Dans le cadre de ce programme, nous suivons toutes les missions et activités d’Andrew Feustel. »

Andrew Feustel avec Krteček en 2011, photo: ČT24Andrew Feustel avec Krteček en 2011, photo: ČT24 Le 21 mars 2018, Krteček s’est donc à nouveau envolé vers les étoiles. Cette fois, la Petite Taupe est, paraît-il, encore plus petite que la peluche de 19 centimètres emportée la première fois, le vaisseau Soyouz étant moins spacieux que la navette Endeavour. Cela n’a pas empêché Andrew Feustel de prendre avec lui également des dessins de Petr Ginz, mort en 1944, à l’âge de seize ans, à Auschwitz. Ils sont tirés de la revue Vedem, éditée par Petr Ginz et d’autres jeunes garçons dans le ghetto juif de Terezín pendant la guerre. Pavel Suchan :

'La Terre vue de la Lune' par Petr Ginz'La Terre vue de la Lune' par Petr Ginz « Petr Ginz était pour ainsi dire le rédacteur en chef de la revue Vedem. Andrew Feustel emporte dans l’espace une copie du dessin choisi pour la couverture de la revue, ainsi qu’une autre œuvre qui a rendu célèbre Petr Ginz : son dessin représentant la Terre vue de la Lune. C’est une occasion de rappeler non seulement l’holocauste, mais aussi la mort tragique de l’astronaute israélien Illan Ramon. Il avait ce même dessin sur lui lorsqu’il est mort dans l’explosion de la navette spatiale Columbia. »