Alimentation et intelligence artificielle au cœur de la Semaine des sciences et de la technologie

A compter de ce lundi et jusqu’à dimanche, la République tchèque accueille la Semaine des sciences et de la technologie. Outre Prague, le festival se tient également dans plusieurs villes partenaires pour plus de 500 évènements à travers tout le pays.

L’année dernière, c’est Andrew Feustel qui avait assuré la promotion du festival scientifique auquel il était d’ailleurs invité. L’homme est un astronaute et scientifique américain de la NASA, en partance pour l’espace d’ici 2018, et surtout un tchécophile puisqu’il emmène régulièrement dans ses voyages certains objets comme par exemple « Les Chansons cosmiques » du poète Jan Neruda en 2009 ou une peluche de Krtek, la célèbre petite taupe, en 2011, qu’il avait ensuite remise au créateur du dessin animé Zdeněk Miler.

Cette année, pas d’astronaute américain tchécophile, mais quand même de nombreux scientifiques tchèques et autres experts, le festival se voulant moins spectaculaire et plus pédagogique. La 17e édition de la Semaine des sciences et de la technologie regroupe des conférences autour de cinq thèmes : l’alimentation du futur, les superlasers, les progrès de la médecine, les nanotechnologies et, bien sûr, l’intelligence artificielle. Les organisateurs entendent attirer petits et grands à l’aide d’activités ludiques pour les premiers et de conférences de vulgarisation pour les seconds.

La Semaine des sciences et de la technologie, photo: Staša KyselováLa Semaine des sciences et de la technologie, photo: Staša Kyselová La Semaine de la science et de la technologie est par ailleurs une bonne occasion de découvrir les établissements de recherche du pays : de nombreuses bibliothèques, ainsi que plusieurs laboratoires de l’Académie des sciences ouvriront exceptionnellement leurs portes au public. On peut citer, entre autres, l’Institut de physique atmosphérique d’Ostrava, l’Institut d’ethnologie de Brno ou encore la zone de recherche chimique et nucléaire de Řež.

La semaine promet donc d’être passionnante pour peu que l’on ait un minimum d’intérêt pour les sciences. Attention cependant, la totalité du festival est prévue en tchèque, de quoi donc réviser ses cours de sciences mais aussi de langue. L’entrée au festival est gratuite, plus d’informations sont disponibles sur le site de la Semaines des sciences et de la technologie : http://www.tydenvedy.cz/index.html