Faits et événements A Ústí nad Labem, les unités spéciales de la police entrent en fonction

30-04-2012 14:31 | Paul Bauer

Dernier jour sans unités spéciales de maintien de l’ordre de la police nationale dans la région d’Ústí nad Labem. Les premiers effectifs attendus en renfort de la police dans une région traversée par de fortes tensions sociales et une importante criminalité arriveront ce mardi 1er mai.

Télécharger: MP3

Le président de la police tchèque Petr Lessy avait promis, à la suite des explosions répétitives de violence entre les habitants roms et non roms de la région de Šluknov (nord de la région d’Ústí nad Labem, à la frontière avec la Saxe), d’augmenter les effectifs de la police nationale par l’envoi d’unités spéciales de maintien de l’ordre. Ce renforcement de la présence policière dans la région a été ordonné en réponse aux demandes pressantes des maires de la région de l’enclave de Šluknov.

La première unité spéciale de la police, qui doit entrer en fonction mardi 1er mai, est composée de cinquante hommes. Cette unité de la police remplacera les effectifs provisoires composés de policiers pragois qui avaient été envoyés en août 2011 en renfort de la police locale afin de maintenir l’ordre à la suite des explosions de violence sans précédents qui avait eu lieu dans la ville de Varnsdorf. Petr Lessy, le président de la police nationale tchèque :

Petr LessyPetr Lessy « En raison des événements qui ont eu lieu dans l’enclave de Šluknov, nous avons accéléré la création d’une unité spéciale de la police dont la région avait besoin ».

L’unité spéciale de la police sera présente de manière permanente et installée à Ústí nad Labem. Jiří Šenkýř est responsable des forces de police de la région d’Ústí nad Labem:

« Nous aurons à disposition une cinquantaine d’hommes qui seront prêts à exécuter n’importe quelle intervention dans n’importe quelle situation de sécurité. »

La région d’Ústí nad Labem compte soixante localités. Selon Jiří Šenkýř, les forces spéciales ne seront pas présentes lors des situations de crise seulement, mais également postées de manière permanente dans les rues des villes. Au total, les unités de maintien de l’ordre devraient s’élever à 170 hommes.

Martin LoukaMartin Louka Martin Louka est maire de la ville de Varnsdorf. Il se réjouit de l’arrivée des nouveaux effectifs de police.

« Les raisons du mécontentement dans la région sont à la fois menues et importantes, comme par exemples les atteintes aux biens des personnes comme sources de financement. Par conséquent, la surveillance régulière et l’action préventive de la police dans cette région et dans les rues des villes sont une aide. Cette aide est évidemment la bienvenue ».

Depuis de nombreuses années, l’extrême nord de la région d’Ústí nad Labem est le théâtre de graves affrontements qui divisent en deux les habitants : ceux qui partagent les idées de l’extrême droite néo-nazie pour qui la source de l’insécurité est la présence des populations roms tenus responsables de l’ensemble des actes criminels enregistrés dans la région et ceux qui considèrent que la tension sociale est principalement liée à un taux de chômage record établi à 14 % pour l’ensemble de la région alors que la moyenne nationale se situe autour de 9 %. Longtemps sourd aux difficultés sociales de la région, le gouvernement de Petr Nečas avait promis en septembre 2011 de régler la situation par un ensemble de mesures destinées à favoriser le retour à l’emploi de centaines de milliers d’habitants et la lutte contre la criminalité organisée qui gangrène le tissu social de la région. Pour l’heure, le gouvernement n’a privilégié qu’une approche par la surveillance et la répression pour tenter de désamorcer les tensions.

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Confiance renouvelée pour un gouvernement fragile

Guillaume Narguet

Petr Nečas, photo: CTK Ce qu’il reste de l’ancienne coalition gouvernementale tripartite a obtenu la confiance, vendredi dernier, du Parlement. 105 des 198...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français