Faits et événements A Prague, Franz Beckenbauer a invité les Tchèques à la Coupe du monde

01-02-2006 16:48 | Guillaume Narguet

En tournée dans les 31 pays qui disputeront la Coupe du monde de football en Allemagne en juin prochain, Franz Beckenbauer, chef du comité d'organisation du tournoi, était en visite à Prague, lundi et mardi. Reçu comme un chef d'Etat par le président de la République, « der Kaiser », comme il était surnommé du temps de sa carrière de joueur, a fait la promotion de la grande fête du ballon rond avant d'inviter officiellement les Tchèques, qu'il considère parmi les favoris, à y participer.

Télécharger: MP3

Franz Beckenbauer, photo: CTKFranz Beckenbauer, photo: CTK « Je pense que les Tchèques disposent d'une équipe très forte avec de très bons joueurs. J'espère que vos deux grands attaquants Jan Koller et Vratislav Lokvenc seront rétablis de leur grave blessure pour le début de la Coupe du monde. Si ces deux joueurs sont en forme, j'estime que vous avez de très bonnes chances d'accéder au moins jusqu'aux quarts de finale, voire aux demi-finales ou à la finale, qui sait ? »

Si l'autorité, la maîtrise et l'élégance dont il faisait étalage sur les terrains ont forgé sa légende, Franz Beckenbauer a une nouvelle fois démontré, en répondant aux questions des journalites tchèques, qu'il n'avait rien perdu de sa classe et de son rayonnement dans ses nouvelles fonctions d'ambassadeur du football allemand.

Le Premier ministre Jiri Paroubek et Franz Beckenbauer, photo: CTKLe Premier ministre Jiri Paroubek et Franz Beckenbauer, photo: CTK La République tchèque était la dix-huitième étape de son tour du monde long de quatre mois et de 120 000 kilomètres entamé le 2 octobre en Iran, qui se poursuit actuellement en Suisse et s'achèvera dans le courant du mois de février sur le continent américain. L'objectif de ces voyages est d'inviter en Allemagne les 31 pays qui se sont qualifiés pour la phase finale de la Coupe du monde tout en profitant de l'occasion pour promouvoir l'événement et par là-même le pays organisateur.

Beckenbauer a entamé son séjour à Prague par un passage au siège de la fédération, visite au cours de laquelle il a notamment évoqué quelques souvenirs avec Josef Masopust, le seul joueur tchèque de l'histoire avec Pavel Nedved à avoir été élu Ballon d'Or, ainsi qu'avec Antonin Panenka, l'auteur du fameux tir au but victorieux inscrit d'une pichenette en finale du championnat d'Europe 1976, justement contre l'Allemagne du capitaine Beckenbauer qui fêtait ce jour-là sa 100e sélection. L'ancien libéro du Bayern Munich a ensuite été reçu au Château de Prague par Vaclav Klaus avant de tenir, lundi soir, une conférence de présentation au Rudolfinum, une des salles de concert les plus prestigieuses de la capitale. Là, l'empereur Franz a également rencontré le Premier ministre, Jiri Paroubek, grand amateur de football. L'occasion pour les deux hommes de rêver à voix haute d'une finale entre l'Allemagne et la République tchèque, le 9 juillet prochain au stade olympique de Berlin...

Partager

à découvrir

Autres articles publiés

Conséquences du véto polonais sur la TVA pour la République tchèque

Alain Slivinský

La Pologne a donc dit non à l'accord de l'Union européenne sur la TVA. Cette position dure pourrait avoir de fâcheuses conséquences...En savoir plus

C'est parti pour le nouveau James Bond à Prague !

Magdalena Segertová

On le sait depuis la fin de l'année dernière : dans la suite des aventures de James Bond, « Casino Royal », le fameux agent 007 changera...En savoir plus

Il y a 180 ans, on a applaudi le premier opéra tchèque

Václav Richter

Musicien de naissance, de formation et par toute sa vie, Frantisek Skroup a probablement été la plus grande figure de la musique tchèque...En savoir plus

La nouvelle Skoda Roomster vient d'être présentée

Alain Slivinský

Quelques jours avant le salon de l'auto à Genève, l'usine automobile Skoda, située à 50 kilomètres au nord-est de Prague, a présenté...En savoir plus

Articles correspondants

En savoir plus

Archives de la rubrique

En savoir plus

Diffusion actuelle en français