L'unité tchèque reste au Koweït

L'unité tchèque de décontamination chimique (Photo: www.army.cz)L'unité tchèque de décontamination chimique (Photo: www.army.cz) L'unité tchèque de décontamination chimique, au nombre de 250 spécialistes, ne terminera pas sa mission au Koweït, comme annoncé au début de cette semaine. Le ministère de la Défense ne pense pas la retirer en raison de la cessation de son financement par la partie koweïtienne, écrit le quotidien Pravo. 580 millions de couronnes ont été débloqués par le gouvernement tchèque pour payer le séjour de la compagnie au Koweït. Le départ de 250 spécialistes en matière de combat contre les armes chimiques, biologiques et contre les menaces de radiation est, en ce moment, impensable. Les alliés de l'OTAN, notamment les Etats-Unis, laissent ouvertement entendre qu'ils comptent sur l'unité tchèque, écrit le journal en se référant aux sources du ministère.