Voitures électriques : Škoda met la gomme

Avoir une offre composée de dix modèles équipés d’une traction électrique, parmi lesquels six seront des voitures exclusivement électriques. Tel est l’objectif à l’horizon 2025 de Škoda Auto, qui entend investir pour cela quelque deux milliards d’euros durant les cinq prochaines années.

Škoda Vision X, photo: ČTKŠkoda Vision X, photo: ČTK C’est ce qu’a déclaré le président-directeur général du constructeur automobile, Bernhard Maier, alors que le Salon de Genève ouvrira ses portes ce jeudi. Škoda va donc jouer un rôle-clé dans la production des véhicules électriques du groupe Volkswagen. Ses premiers modèles seront commercialisés dès 2019. Il s’agira d’une Superb hybride et de la Citigo, qui précèderont la première voiture 100 % électrique en 2020. Celle-ci sera produite dans les usines de Mladá Boleslav (Bohême centrale) sur la base du concept Vision E présenté l’année dernière.

Au total, ces deux milliards d’euros représentent le plus vaste programme d’investissement de la marque. « Nous lancerons dix-neuf nouveaux modèles ces deux prochaines années. Un d’entre eux sera la Vision X », a confirmé Bernhard Maier en ce début de semaine. Selon lui, l’ambition de Škoda est de parvenir à une production annuelle de deux millions de véhicules dans le monde dans un proche avenir, soit près du double de ce qui sort actuellement des usines.

Ces voitures équipées d’une traction électrique sont fabriquées en République tchèque, ce qui doit garantir l’avenir des usines de Škoda dans le pays, plus concrètement à Mladá Boleslav, Kvasiny et Vrchlabí, où des dizaines de milliers de personnes sont employées.