Tesco vend son grand magasin My au centre de Prague

La chaîne de supermarchés Tesco continue de se délester de son patrimoine en République tchèque. Elle a fait savoir qu'elle mettait en vente son centre commercial My, situé au centre de Prague. Sa valeur s'éléverait à environ 171 millions de couronnes (près de sept millions d'euros).

Le magasin My, photo: Alina AltuchovaLe magasin My, photo: Alina Altuchova Situé en plein cœur de Prague, le bâtiment en question, autrefois connu sous le nom de « Máj » a été construit dans les années 1970. Il s'agissait de l'un des rares centres commerciaux existant dans la Tchécoslovaquie communiste. Le bâtiment avait été racheté par Tesco en 1996.

Selon le quotidien économique E15, c'est la société Amádeus Real qui rachèterait le bâtiment. L'an dernier, elle avait déjà racheté un magasin Tesco dans la ville de Plzen, en Bohême de l'Ouest.

Déjà par le passé, la société Tesco avait fait savoir qu'elle cherchait à trouver un nouvel usage pour ses centre commerciaux dont les bâtiments ont souvent plusieurs dizaines d'années d'existence et se situent dans des localités attrayantes. Des bâtiments qui nécessitent toutefois une modernisation complète.

Un autre centre commercial, situé dans le quartier de Letňany à Prague, a été vendu à une société allemande, et Tesco a également vendu des magasins à Brno et Liberec.

A l'heure actuelle, la chaîne de supermarchés britannique possède environ 200 magasins dans toute la République tchèque. Avec plus de 11 000 employés, elle fait partie des plus gros employeurs du pays.

Le centre commercial My, situé au coin des rues Národní et Spálená, a été conçu par les architectes Martin Rajniš, John Eisler et Miroslav Masák. Il est considéré comme un exemple important de l'architecture brutaliste tardive de la la fin du XXe siècle. Le bâtiment a été classé en 2007 sur la liste du patrimoine national.