Škoda Auto veut investir massivement dans la voiture électrique

Le quotidien économique Hospodářské noviny parle d’une « révolution ». Dans les cinq ans à venir, le constructeur automobile Škoda Auto, basé en République tchèque mais détenu par le groupe allemand Volkswagen, entend investir deux milliards d’euros dans la voiture électrique.

Škoda Citigo, photo: Škoda AutoŠkoda Citigo, photo: Škoda Auto Impliquée dans le scandale des moteurs au diesel trafiqués, la société n’en a visiblement pas souffert. En 2017, elle a accumulé les records. Elle a livré 1,2 millions de véhicules, un chiffre jamais atteint depuis sa fondation en 1895 à Mladá Boleslav, sous le nom de Laurin & Klement. Elle a également engrangé environ 1,25 milliard d’euros de bénéfices.

La firme peut donc songer à son développement et celui-ci devrait passer par des véhicules électriques, avec deux milliards d’euros investis pour les voitures fonctionnant avec des énergies alternatives aux carburants classiques dans les cinq prochaines années. Škoda Auto prévoit de vendre son premier modèle électrique avant l’année 2020, une nouvelle version de sa Citigo.

D’ici 2025, la marque devrait proposer 19 nouveaux modèles, dont des versions modernisées de sa gamme actuelle. Dix de ces véhicules fonctionneront à l’électricité.

Škoda Auto prévoit par ailleurs de poursuivre son développement en Chine, qui est déjà son marché le plus important. Le constructeur espère y écouler 600 000 véhicules par an en 2025, soit presque le double de ses ventes actuelles. Au total, à cette date, l’entreprise table sur des ventes annuelles de l’ordre de 2 millions de voitures.