Siemens veut moderniser ses usines tchèques et créer de nouveaux emplois

Le groupe technologique Siemens veut moderniser de manière importante ses usines implantées en République tchèque et recruter quelque 1800 personnes. L’entreprise allemande entend investir, dans les sept années à venir, plus de sept milliards de couronnes (266 millions d’euros) à cette fin. L’information a été rendue publique ce mardi par l’agence CzechInvest.

Photo: Archives de  ČRoPhoto: Archives de ČRo « Il s’agit d’une expansion unique en son genre en République tchèque. Elle concerne différentes filiales à travers le pays et permettra de créer de nouveaux emplois. L’orientation de ces investissements sur le développement des moteurs électriques et sur l’industrie 4.0 pourrait aider la République tchèque à devenir, au cours des prochaines années, le leader dans les domaines de la numérisation et de l'électrotechnique », a indiqué le Premier ministre, Bohuslav Sobotka.

La plus grande partie des investissements sera consacrée à la modernisation et à l’augmentation des capacités de la production des moteurs électriques. Un nouveau centre de développement sera ainsi ouvert à Ostrava (Moravie-Silésie), des modernisations importantes sont attendues également dans les usines de Drásov, de Frenštát pod Radhoštěm et de Mohelnice. Les produits fabriqués dans ces usines tchèques devraient ensuite être exportés dans le monde entier.

La société Siemens va investir également dans d’autres usines sur le territoire tchèque, notamment celles de Letohrad, de Trutnov et de Brno, et les équiper de technologies modernes. Elle indique aussi qu’elle compte en conséquence embaucher 1 800 personnes et de créer de nouveaux emplois notamment dans les domaines du management, de la recherche et du développement et de l’administration.

A l’heure actuelle, le groupe technologique emploie en République tchèque plus de 10 000 personnes.