Recyclage : depuis dix ans, les festivals d’été sont plus propres

Une vingtaine de festivals d’été, dont les grands événements musicaux comme Rock for People et Colours of Ostrava, portent le label « Čistý festival » (Festival propre). Depuis 2008, ce dernier est attribué, par la société de collecte et de recyclage des déchets EKO-KOM aux festivals qui respectent et préservent l’environnement naturel, en incitant leurs spectateurs à trier des déchets.

Photo: EKO-KOMPhoto: EKO-KOM Depuis dix ans, les festivaliers tchèques ont trié 302 925 kilogrammes d’emballages plastiques, de papier, de verre et de métal. Ainsi, 1,75 millions de gobelets jetables ont pu être recyclés. Les 100 000 festivaliers qui participent chaque année au triage des déchets sont récompensés, sur place, pour leurs éco-gestes : ils obtiennent des cadeaux symboliques, par exemple des gobelets réutilisables. En 2017, EKO-KOM met en place dans les festivals quelque 440 points de tri, ainsi que des stands d’information destinés à sensibiliser le public au tri et au recyclage. Les festivaliers peuvent y apprendre, entre autres, que les bouteilles de boissons en PET collectées en République tchèque depuis 2008 lors des « festivals propres » pourraient être servir à fabriquer 11 000 sacs de couchage.

Par ailleurs, les « festivals propres » offrent aux spectateurs l’occasion d’organiser leurs propres concerts, à condition qu’ils utilisent au moins un instrument de musique fabriqué avec du matériel recyclé. Parmi les « festivals propres », on trouve cette année des événements musicaux comme Vysmáté léto de Kadaň, Benátská !, Sázavafest, On the Road ou Vysočina Fest. Plus de détails au www.cistyfestival.cz.