Prague et Bratislava veulent accueillir deux agences européennes

La République tchèque et la Slovaquie se sont engagées à soutenir mutuellement leurs candidatures à l’accueil de deux agences européennes qui vont être transférées de Londres vers d’autres villes suite au départ de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

L’information a été publiée lundi, par le Premier ministre slovaque Robert Fico, à l’issue de la rencontre des gouvernements tchèque et slovaque organisée à Lednice, en Moravie du Sud. La République tchèque souhaite accueillir le siège de l’Autorité bancaire européenne (EBA), un organisme de régulation des banques, tandis que la Slovaquie souhaite la relocalisation en son sein de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Au total 23 villes européennes ont déposé leurs candidatures à l’accueil de ces agences. La décision de la Commission européenne devrait être connue d’ici le 30 septembre. Comme souligné par Robert Fico, la Slovaquie n’a pour l’instant accueilli aucune agence européenne. Le chef du gouvernement slovaque a indiqué que Prague et Bratislava allaient soutenir mutuellement leurs candidatures dès le premier tour du vote sur la relocalisation de l’EBA et l’EMA.