Loterie et jeu de hasard en ligne: une première amende pour un site illégal

Une première société étrangère de jeux de hasard en ligne s’est vu infliger une amende s’élevant à 10 millions de couronnes (près de 371 600 euros) pour ne pas disposer d’une licence exigée par les autorités tchèques. Plusieurs autres exploitants de sites illégaux de jeux de hasard seront également sanctionnés, a informé le porte-parole du ministère des Finances, Michal Žurovec.

Photo illustrative: cyberneco / Pixabay, CC0Photo illustrative: cyberneco / Pixabay, CC0 Ces sanctions sont une conséquence de l’entrée en vigueur, en janvier dernier, d’une nouvelle législation relative à la réglementation des jeux de hasard et d’argent. Elle interdit par exemple les machines à sous dans les restaurants, les bars ou les stations-services. De même, le gouvernement entend contrôler davantage le secteur des jeux de hasard en ligne, aussi afin de garantir une perception correcte des impôts.

En effet, depuis début janvier, une cinquantaine de sociétés étrangères de jeux de hasard, considérées comme illégales, se sont retirées du marché tchèque. Ces dernières représentent près de 90% du volume d’activité de ce secteur non autorisé sur Internet. Cinq exploitants illégaux, ne disposant pas de licence adéquate, n’ont pas réagi à l’avertissement des autorités tchèques et feront l’objet d’une procédure administrative.

Comme annoncé par le ministère des Finances, ce dernier a enregistré 44 demandes de licence de la part de 22 sociétés de jeux de hasard. Quatre d’entre elles ont déjà obtenu l’autorisation demandée, respectivement les socitétés PokerStars, Sazka, Fortuna et Korunka.

L’attirance pour les jeux de hasard progresse en République tchèque. Si, en 2008, les Tchèques ont dépensé 128 milliards de couronnes en ce type de jeux (dont 100 milliard investis dans les jeux sur des machines à sous), au cours de l’année 2015, les dépenses des joueurs ont augmenté à 152 milliards de couronnes.