L’excédent commercial à nouveau en baisse en mars

L’excédent commercial de la République tchèque s’est établi à 18,7 milliards de couronnes au mois de mars (730 millions d’euros). Cela représente une baisse de 6 milliards par rapport à l’année dernière selon les chiffres dévoilés ce mercredi par l’Office des statistiques (ČSÚ). En cause : les tendances sur le marché de l’automobile et des véhicules motorisés.

Photo illustrative: Pixabay, CC0Photo illustrative: Pixabay, CC0 Le volume des exportations a baissé, mais celui des importations également, et dans une proportion plus importante. « Les données ont surtout été négativement influencées par la baisse de l’excédent commercial sur le marché des véhicules motorisés. Cela représente une baisse d’au moins 5 milliards de couronnes et cela traduit en fait une tendance que nous observons depuis le début de l’année », a expliqué Marcela Sládková, qui travaille au département du commerce extérieur au sein du ČSÚ.

Le phénomène a été en partie contrebalancé par la baisse du déficit commercial pour ce qui est des importations de pétrole et de gaz naturel.

Avec les pays de l’Union européenne, la balance commerciale de la République tchèque est largement excédentaire, de l’ordre de 60,7 milliards de couronnes (2,38 milliards) en baisse toutefois sur un an. A l’inverse, elle est déficitaire avec le reste du monde, pour un volume de 40,2 milliards de couronnes (1,6 milliard d’euros).