Les Tchèques ont cueilli moins de champignons et de fruits des bois en 2016

Les Tchèques sont connus pour être de grands amateurs de champignons et de fruits des bois. L’année 2016 a néanmoins été une mauvaise année pour la cueillette forestière : seules quelques 33 800 tonnes de produits de la forêt ont été ramassés dans tout le pays, un volume sensiblement inférieur à la moyenne des années précédentes qui s’élève à près de 40 000 tonnes.

Photo : Martina SchneibergováPhoto : Martina Schneibergová Le poids moyen du panier par ménage pour l’ensemble de l’année a été de 8,14 kilos. Chaque famille a ainsi ramassé en moyenne 5,29 kilos de champignons, 1,75 kilo de myrtilles, 380 grammes de framboises, 390 grammes de mûres, 240 grammes de sureaux et un peu moins de 100 grammes d’airelles rouges.

La valeur totale estimée de la quantité de champignons et de fruits des bois que les Tchèques ont cueillis en 2016 est de 5,06 milliards de couronnes (un peu plus de 195 millions d’euros), soit de 800 millions de couronnes de moins (30,8 millions d’euros) par rapport à l’année précédente. En tout, les Tchèques ont ramassé près de 22 000 tonnes de champignons, 7200 tonnes de myrtilles ou 1600 tonnes de framboises. Ces chiffres résultent du rapport sur l’état des forêts et leur exploitation économique qui sera présenté ce mercredi au gouvernement.

La cueillette de champignons et de fruits de bois a une longue tradition en République tchèque et est considérée comme une sorte d’un sport national. Malgré une légère baisse, 68 % des Tchèques se rendent régulièrement dans une forêt pour y cueillir des champignons comestibles, alors que 43 % des Tchèques ramassent des myrtilles, 35 % des framboises et 31 % des mûres. En général, chaque Tchèque s’est rendu en moyenne 24,6 fois dans une forêt en 2016.