Les Tchèques mangent plus qu’avant

Les Tchèques mangent plus que jamais. De plus, ils mangent plus de viande et de produits laitiers et moins de pain. D’après les données pour 2016, publiées récemment par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), chaque Tchèque a consommé, l’an dernier, en moyenne 786 kilogrammes d’aliments, soit une hausse de 2 % sur un an.

Photo illustrative: Lenka ŽižkováPhoto illustrative: Lenka Žižková Un Tchèque ordinaire consomme ainsi en moyenne deux kilos de produits alimentaires par jour. Les statistiques comprennent toutefois non seulement de la nourriture consommée mais aussi des aliments jetés, et ce aussi bien par les ménages que par les magasins.

« D’après l’agence européenne des statistiques Eurostat, chaque Tchèque jette 150 kilogrammes de produits alimentaires par an », a précisé Jiří Hrbek de l’Office tchèque des statistiques.

Selon les statisticiens, les habitudes de consommation alimentaire de la population ont bien changé depuis les 25 dernières années. Les Tchèques mangent de plus en plus de viande. En 2016, chaque habitant du pays a consommé un peu plus de 80 kilogrammes de produits de viande, soit une hausse de près de 3 % par rapport à l’année précédente et de près de 50 % par rapport à 1950. La part de bœuf a néanmoins réduite et celle de volaille a augmenté de manière importante.

Les fruits et les légumes gagnent également en popularité en Tchéquie. Leur consommation a augmenté respectivement de 2 % et de 3 % en 2016.