Les stations de ski tchèques ont investi 28 millions d’euros cette saison

« Les montagnes tchèques veulent se rapprocher des Alpes », lit-on dans un article du quotidien économique Hospodářské noviny, qui relate les efforts des stations de ski tchèques pour attirer davantage d’amateurs de sport d’hiver. Des complexes de récréation qui regrettent, selon le journal, le manque de soutien de la part de l’Etat.

Photo: Ondřej TomšůPhoto: Ondřej Tomšů « Les montagnes tchèques veulent se rapprocher des Alpes », lit-on dans un article du quotidien économique Hospodářské noviny, qui relate les efforts des stations de ski tchèques pour attirer davantage d’amateurs de sport d’hiver. Des complexes de récréation qui regrettent, selon le journal, le manque de soutien de la part de l’Etat.

Quatre cinquièmes des stations de ski tchèques ont investi cette saison pour améliorer leur offre. C’est la conclusion d’une analyse réalisée par la banque ČSOB, pour Hospodářské noviny. Cela représenterait un investissement total de l’ordre de 700 millions de couronnes, environ 28 millions d’euros. C’est 50 millions de couronnes de plus que lors de la saison 2016/2017.

Cette volonté de moderniser les installations existantes s’explique en partie par la rude concurrence des stations alpines, notamment chez le voisin autrichien. La montagne y est plus haute et les skieurs sont assurés d’y trouver de bonnes conditions de glisse. L’argent dépensé par les stations tchèques vise avant tout à assurer l’enneigement artificiel de leur domaine, qui leur permet d’être ouvertes le plus longtemps possible.

Selon les professionnels du secteur, c’est la période des vacances scolaires du mois de février, qui s’ouvre justement ce vendredi, qui est déterminante pour évaluer la réussite d’une saison. Les familles qui en ont les moyens profitent généralement de la période pour passer une semaine aux sports d’hiver.

Les Tchèques ont le choix entre 164 stations de ski dans le pays. Cependant, seules un cinquième d’entre elles proposent des domaines skiables avec plus de 10 kilomètres de pistes. En moyenne en Tchéquie, le forfait de ski à la journée coûte 580 couronnes pour les adultes (environ 23 euros) et 410 couronnes pour les enfants (16 euros). Des prix qui, lentement mais sûrement, se rapprochent de ceux pratiqués en Autriche ou en Italie.