Le vélo à assistance électrique, un marché en plein essor en République tchèque

Même s’il est encore trop tôt pour parler d’une révolution en marche, le marché de ce que les Tchèques appellent les « elektrokola » - les vélos à assistance électrique (VAE), se porte de mieux en mieux en République tchèque. Cette année, leurs ventes devraient ainsi doubler par rapport à 2014.

Photo: 2can, CC BY-SA 4.0 InternationalPhoto: 2can, CC BY-SA 4.0 International Bien qu’il n’existe pas de statistiques officielles pour ce segment spécifique de l'industrie du vélo, les spécialistes estiment à 8 000 le nombre de VAE vendus en République tchèque en 2014. Cette année, le total devrait s’élever à quelque 20 000 unités.

A l’image de la société Akumo, plus grand vendeur de VAE en République tchèque, les producteurs avancent plusieurs raisons au développement de ce type de bicyclettes. D’abord, l’effet boule de neige : les ventes de plus en plus importantes encouragent la demande. Par ailleurs, toujours de meilleure qualité, leur offre augmente également. A la différence d’un vélo classique, les VAE traditionnels, qui fonctionnent avec l’assistance d’un petit moteur, sont appréciés notamment par les personnes plus âgées ou par celles qui, par exemple, désirent se rendre sur leur lieu de travail sans transpirer.

Pour l’heure, le point faible de ces VAE pour un certain nombre de Tchèques potentiels clients, reste encore leur prix. Un VAE premier modèle se vend à partir de 20 000 couronnes (740 euros). Les spécialistes eux-mêmes affirment que la différence entre un vélo classique et un VAE de qualité et aux propriétés comparables se situe autour de 15 000 couronnes (555 euros).

Certaines sociétés commencent elles aussi à utiliser les VAE. C’est le cas notamment de la Poste tchèque qui, après les avoir essayés une première fois en 2010, en possédait plus de 300 l’année dernière. Ces VAE s’avèrent utiles dans les terrains difficiles ou dans les zones de faible densité de population où il est souvent nécessaire de couvrir de longues distance, sans pour autant qu’un véhicule automobile s’avère indispensable.

Depuis peu, les producteurs de VAE, comme la société tchèque Author, se lancent également dans la fabrication de VTT à assistance électrique.