Le succès de Dacia en République tchèque

Avec plus de 12 000 voitures vendues durant les dix premiers mois de l’année, soit le même nombre qu’au cours de l’année 2016, Dacia est une des marques les plus dynamiques sur le marché tchèque de l’automobile. La part de marché de la marque roumaine a ainsi augmenté de 4,8 à 5,3%.

Photo: DaciaPhoto: Dacia La filiale du groupe français Renault s’attend à vendre quelque 15 500 voitures en République tchèque cette année. La Tchéquie occupe ainsi la troisième place en termes de vente de la marque en Europe, derrière la Roumanie et la France.

Or la production ne suffit pas à satisfaire la demande actuelle en constante augmentation. « A l’exception d’un seul modèle, le délai de livraison des voitures Dacia oscille entre deux et six mois », a constaté le directeur de Renault/Dacia en République tchèque Zdeněk Grunt, en précisant que le retard de livraison concerne notamment les modèles Logan, Sandero, Lodgy et Dokker.

D’après le classement des immatriculations, Dacia est la cinquième marque la plus vendue en République tchèque, mais la troisième la plus achetée par les ménages tchèques : le constructeur franco-roumain est devancé par Škoda et Hyundai et suivi de Toyota en quatrième position.