Le salaire minimum augmentera de 11% en janvier prochain

A partir de janvier 2018, le salaire minimum en République tchèque augmentera de 1 200 couronnes (46 euros) pour se hisser à 12 200 couronnes (467 euros). Pour la première fois, et comme la coalition gouvernementale le promettait au début de son mandat, il sera ainsi supérieur à 40% du salaire moyen dans le pays. Le salaire minimum tchèque n’en restera pas moins un des moins élevés à l’échelle européenne.

Photo illustrative: Ondřej Šponiar /  Pixabay, CC0Photo illustrative: Ondřej Šponiar / Pixabay, CC0 L’annonce a été faite via Twitter par le chef du gouvernement Bohuslav Sobotka. A quelques semaines des élections législatives, le social-démocrate met en avant le chemin parcouru depuis la formation de son cabinet. Début 2014, le salaire minimum, dont la hausse avait été gelée par les gouvernements précédents, s’établissait à 8 500 couronnes (326 euros), largement en deçà du seuil de pauvreté. Il aura augmenté de plus de deux cinquièmes en quatre ans. « Le travail doit être rémunéré », explique Bohuslav Sobotka.

L’augmentation annoncée est un compromis entre les demandes des syndicats et les craintes du patronat. Etant donné la croissance de l’économie tchèque, qui devrait être d’environ 4% cette année, les organisations syndicales demandent une juste répartition des gains attendus. Elles souhaitaient en conséquence que le gouvernement décide d’une augmentation de 1 500 couronnes (57 euros).

Les représentants du patronat se disaient quant à eux prêts à accepter une hausse de 800 couronnes (31 euros). Ils estiment que l’augmentation des bas salaires pourrait mettre en péril la compétitivité économique tchèque. Des organisations patronales comme la Chambre économique de République tchèque voudraient que le gouvernement ne procède à aucune nouvelle revalorisation l’an prochain. Parallèlement, elles souhaiteraient des règles claires et prévisibles pour les futures hausses afin que les entreprises puissent les anticiper.

Pour significative que soit l’augmentation du salaire minimum tchèque, celui-ci restera l’un des plus faibles parmi les pays de l’UE. Dans les pays de la région centre-européenne, ce minima social est en moyenne de 461 euros. Chez le voisin slovaque, le gouvernement de Robert Fico a décidé de l’augmenter de 55 euros à 480 euros au premier janvier prochain. En 2019, le Premier ministre slovaque a déjà fait savoir qu’il voulait que le salaire minimum dans son pays franchisse la barre des 500 euros.