Le prix des pommes historiquement élevé

Les pommes sont le fruit le plus consommé en République tchèque. Leur prix ne cesse de flamber depuis plusieurs mois, et à cet égard, juin a été un mois record avec un kilogramme de pommes vendu pour 43,14 couronnes (1,65 euros) en moyenne. Des chiffres présentés par le Bureau tchèque des statistiques. Il s’agit là d’une augmentation de 30% par rapport à la même période l’an passé. Le dernier record en date remontait à août 2013 avec 41,83 couronnes (1,60 euros) le kilo de pommes.

Photo illustrative: Štěpánka BudkováPhoto illustrative: Štěpánka Budková La flambée du prix des pommes est, selon les fruiticulteurs, le résultat d’un manque de pommes en Europe après la mauvaise récolte de l’an dernier due à des gelées printanières. « Début juin, les réserves de pommes au niveau de l’Union européenne ne représentaient que 249 000 tonnes. L’an dernier, au mois de juin, elle représentait 786 000 tonnes et 798 000 tonnes en 2016, » explique Martin Ludvík, le président de l’Union des fruiticulteurs. Les prix des pommes devraient commencer à baisser à nouveau avec la nouvelle récolte, soit à partir du tournant des mois d’août et septembre.

Cette année, aucune gelée tardive ne s’est abattue sur les vergers. La récolte 2018 devrait donc retrouver son niveau, en République tchèque et dans le reste de l’Europe. Au mois de juin de cette année, la récolte de pommes dans le pays devrait déjà connaître une augmentation de 48 % pour atteindre 150 279 tonnes.

Le prix des pommes ne cesse d’augmenter depuis l’automne dernier. En septembre 2017, le kilo de pommes coûtait déjà 32,43 couronnes, en janvier, il avait atteint 36,90 couronnes et en avril, il dépassait déjà les 39 couronnes.

En République tchèque, le prix des pommes varie en fonction du marché européen, car les exportations représentent plus de la moitié de la consommation locale. Chaque année, un Tchèque consomme en moyenne 24 kilogrammes de pommes ou de produits dérivés de ce fruit.