Le pouvoir d’achat des Tchèques de nouveau en hausse

Le pouvoir d’achat des Tchèques a augmenté de 8 % en 2017 pour un montant moyen de 218 000 couronnes (8 394 euros) par personne et par an. Sans surprise, c’est à Prague que le niveau de vie est le plus élevé. Selon une étude publiée lundi par la société GfK, c’est toutefois dans trois districts de Moravie, dans le sud-est du pays, que la progression a été la plus importante.

Photo: Tomáš Adamec, ČRoPhoto: Tomáš Adamec, ČRo 18 000 couronnes (705 euros) est le montant moyen du revenu disponible mensuel pour l’ensemble des habitants de République tchèque. Dans de nombreux endroits du pays, cependant, et notamment certains villages, la valeur atteinte n’est à peine que de moitié.

Tout en haut de l’échelle, les Pragois profitent du niveau de vie le plus élevé. Les chiffres de la capitale dépassent de près de 30 % ceux de la province. Les régions proches géographiquement de Prague profitent elles aussi de la situation, tandis que les districts de Jeseník, Děčín et Bruntál ferment la marche en bas du classement.

Certaines régions de Moravie, et plus particulièrement celles d’Olomouc et de Moravie du Sud, ainsi que la Bohême du nord-ouest, s’en sortent mieux néanmoins que les autres. Ce sont elles qui affichent les hausses de pouvoir d’achat les plus fortes. A titre d’exemple, à Brno, capitale de la Moravie et chef-lieu de la région de Moravie du Sud, le niveau du pouvoir d’achat a ainsi augmenté de près de 27 % depuis 2010, contre 22 % pour l’ensemble de la République tchèque.

Pour rappel, le pouvoir d’achat moyen des habitants de la République tchèque avait augmenté en 2016 pour la première fois après trois années de stagnation. Leur niveau de vie reste toutefois assez nettement inférieur à celui de l’ensemble des Européens et les Tchèques ne devraient pas rattraper leur retard dans les années à venir. Leur index de pouvoir d’achat se situe en effet régulièrement dans une fourchette allant de 51 à 59 % de la moyenne européenne (56,8 % en 2016).