Le poids du tourisme dans l’économie tchèque continue d’augmenter

Le tourisme a permis à la République tchèque de réaliser un bénéfice total de 272 milliards de couronnes (10,8 milliards d’euros) en 2016, soit une augmentation interannuelle de 9 %. Communiqué par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), Ce chiffre englobe les séjours de l’ensemble des visiteurs, résidents comme non résidents, dans les différents secteurs de l’activité du tourisme.

Photo: Ondřej TomšůPhoto: Ondřej Tomšů Il s’agit du montant le plus élevé depuis 2003, année qui marque le début du suivi du poids économique du tourisme en République tchèque. En 2017, les touristes étrangers ont contribué à hauteur de 58% (soit 157 milliards de couronnes) à ce total. Ils ont été quelque 32,5 millions à séjourner en République tchèque ne serait-ce que le temps d’une journée. Toutefois, ce sont bien entendu ceux qui passent au moins une nuit, soit environ deux cinquièmes du total, qui dépensent le plus : en moyenne 2 100 couronnes (83 euros) par jour.

En 2016, le poids de la consommation touristique – qui englobe l’hébergement, la restauration, les débits de boissons, les transports, les agences de voyages et les voyagistes, les services culturels, sportifs et autres – dans le PIB de la République tchèque a été de l’ordre de 3%.

Par ailleurs, le nombre de personnes travaillant dans les différents secteurs d’activité touristiques s’est élevé à 231 500, soit une hausse de 1% par rapport à 2015. Ce chiffre représente aussi 4,4% du total des personnes travaillant en République tchèque. Les employés représentaient 82% de ce total.

Le nombre de touristes internationaux a augmenté de 9,2%, et celui des touristes tchèques de 9%. Les visiteurs allemands ont comme de tradition été les plus nombreux (près de 2 millions, soit une augmentation de 3,9%), suivis des slovaques (688 000) et des Polonais (578 000).