Le gouvernement soutiendra davantage le développement de la voiture électrique

Le gouvernement a approuvé, ce lundi, un mémorandum sur l’avenir de l’industrie automobile en République tchèque. Ce document comprend, entre autres, un plan d'action qui propose une série de mesures visant à soutenir le développement de la voiture électrique.

Photo illustrative: Jan Rosenauer, ČRoPhoto illustrative: Jan Rosenauer, ČRo Parmi les propositions présentées dans le texte, il est question notamment de la constitution d’un réseau de stations de recharge dans le pays, d’une aide financière pour l’achat d’une voiture électrique ou d’un assouplissement des démarches administratives pour les entreprises. Les propriétaires des véhicules de ce type pourraient aussi être exemptés des frais d’enregistrement. De plus, le gouvernement entend soutenir davantage la recherche dans le domaine du développement des voitures électriques.

Le plan d’action devrait prochainement être signé par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Jiří Havlíček, et par le président de l’Association de l’industrie automobile, Bohdan Wojnar.

« L’économie tchèque sera de plus en plus influencée par les technologies numériques. Ce changement oblige l’industrie automobile, l’un des principaux piliers de la croissance tchèque, de se poser d’importantes questions et lui offre de nouvelles possibilités », a indiqué le ministre Jiří Havlíček.

« L’objectif commun de notre association et du gouvernement est d’assurer une prospérité durable de l’industrie automobile à cette époque marquée par un nombre record de voitures fabriquées sur notre territoire. Le mémorandum et son plan d’action qui viennent d’être approuvés permettront à l’industrie automobile tchèque de se préparer aux futurs changements et contribueront ainsi à sa compétitivité internationale », a ajouté Bohdan Wojnar.