Le chômage poursuit sa baisse !

Mois après mois, les annonces du Bureau du travail, l’équivalent tchèque de Pôle emploi, se succèdent et se ressemblent. Au mois d’avril, le taux chômage a une nouvelle fois baissé pour s’établir à 3,2 %, en baisse de 0,3 point par rapport à mars. Il n’y jamais aussi peu de personnes sans emploi depuis août 1997 en Tchéquie.

Photo illustrative: Archives de Radio PraguePhoto illustrative: Archives de Radio Prague A la même époque l’année passée, le chômage atteignait 4,4 %, un chiffre qui était déjà perçu comme relativement bas, surtout en comparaison avec la moyenne européenne. Depuis lors, la tendance sur le marché du travail s’est poursuivie et c’est le manque de main d’œuvre qui menace désormais l’économie tchèque.

La baisse du chômage en avril était attendue. « Le travail saisonnier est lancé à plein régime, surtout dans le BTP, la gastronomie, le tourisme, l’agriculture, l’industrie forestière, le thermalisme ou bien les industries d’extraction », a expliqué Kateřina Sadílková, la directrice générale du Bureau du travail. Selon des analystes cités par l’agence de presse ČTK, la tendance devrait d’ailleurs se poursuivre et le taux de chômage pourrait passer sous le seuil des 3 % au cours des prochains mois.

C’est d’ailleurs déjà le cas dans toutes les régions de Bohême, à l’exception de celles du nord. Ainsi, le chômage est de 5 % dans la région d’Ústí nad Labem, à peu près au même niveau que dans la région de Moravie-Silésie, à l’est du pays, des territoires longtemps marqués par une forte industrie. Quoiqu’il en soit, le chômage baisse partout, et dans des proportions similaires.